1er samedi du mois.

Publié le 3 Mai 2008



  Ce n'est pas sans raison que l'Eglise, attribuant indistinctement les livres sapientiaux au Fils de Dieu et à sa Mère Immaculée, met sur les lèvres de celle-ci ces nobles affirmations: "
Je suis la mère de la dilection et de la crainte, et de la connaissance et de la sainte espérance. En moi se trouve la grâce de toute voie et vérité; en moi tout espoir de vie et de force. (Eccl. XXIV, 21, 25)

  Elle est la mère de ces biens; donc elle peut les communiquer à ses enfants, auxquels elle dit encore: "Qui me trouve, trouve la vie, et il obtiendra le salut du Seigneur."
  Elle est comme une sorte de sacrement qui nous communique la vie et les biens surnaturels.

   Ce qui est vrai pour tout paraît avoir une réalité supérieure pour les âmes qui progressent dans la vie spirituelle. S'il faut en croire le Cantique sacré:
"Je l'ai saisi, je ne le lâcherai pas, jusqu'à ce que je l'aie introduit dans la maison de ma mère, dans la chambre de celle qui m'a donné le jour. (Cant. III,4) l'âme qui commence à prendre conscience de la présence du Seigneur en elle sent plus qu'une autre le besoin d'être gardée par la Mère de Dieu, abritée, protégée, et soutenue par elle dans ces voies où elle aspire à devenir non seulement l'épouse du Fils de Dieu, mais encore à croître jusqu'à la révélation d'une commune origine, où elle sera proclamée sa soeur; aussi répète-t-elle une fois encore:" Je t'amènerai, je t'introduirai dans la maison de ma mère, tu m'enseigneras, et je te ferai boire du vin aromatisé, le jus de mes grenades. (Ibid VIII,2)

C'est sous les yeux de Marie que l'épouse, glorieusement adoptée par cette Mère bénie, recevra le plus fructueux enseignement et, divinement instruite, apprendra à aiimer le Seigneur d'une charité parfaite.

  N'est-ce pas Notre-Dame qui possède le secret des mystères de l'incarnation et de la Rédemption?

C'est elle qui peut nous les révéler et, en nous les manifestant, nous témoigner de quel amour nous avons été aimés de toute éternité, afin de faire jaillir la source par laquelle nous rendrons à Dieu un véritabe amour.

mère Cécile Bruyère.
mass extraordinairement belle.. 12,15h
at the collège.


Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article