21 Janvier Sainte Agnès vierge et martyre.

Publié le 20 Janvier 2014

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f6/Fr_Guarino_Santa_In%C3%A9s_1650.jpg

 

 

   Comme la jeune Agnès, âgée de treize ans, revenait de l'école, elle rencontra le fils du préfet de la ville Symphronius, qui s'éprit d'amour pour elle. Pour la gagner, il voulut lui offrir des joyaux précieux, mais Agnès le repoussa: " Loin de moi, nourriture de mort, car je possède déjà un autre fiancé".

    "Avec son anneau, mon Seigneur Jésus-Christ m'a fiancée à lui et il m'a parée de la couronne de fiancée". " Il a entouré ma main droite et mon cou de pierres précieuses et m'a donné des boucles d'oreilles avec des perles sans prix, il m'a parée de beaux brillants." Il m'a donné une ceinture brochée d'or, et m'a parée de bijoux inestimables". ' J'ai reçu du miel et du lait de sa bouche et son sang a rougi mes joues. " " J'aime le Christ dans la chambre duquel j'entrerai, dont la Mère est vierge, dont le Père ne connaît pas de femme, dont la musique me fait entendre d'aimables chants. Quand je l'aime, je reste chaste; quand je le touche, je reste pure; quand je le reçois, je reste vierge. Son corps est déjà uni à mon corps et son sang a rougi mes joues. Je lui suis fiancée, à lui que les anges servent, dont le soleil et la lune admirent la beauté. A lui seul je garde ma foi, à lui je me donne de tout mon coeur."

 

   Irrité de voir repousser ses avances, le fils du préfet de la ville dénonça Agnès à son père. Celui-ci la menaça de l'envoyer dans une maison de débauche, mais Agnès répondit:" J'ai à mon côté un ange qui me protège, un ange de Dieu". " Quand Agnès entra dans la maison de débauche, elle trouva l'ange du Seigneur prêt à la défendre." Une lumière l'environna et aveugla tous ceux qui voulurent s'approcher d'elle. Un autre juge la condamna au bûcher, parce que les prêtres païens l'accusaient de sorcellerie. Sainte Agnès prie au milieu des flammes:" Je te supplie, Père tout-puissant, adorable et vénérable, par ton saint Fils j'ai échappé aux menaces d'un tyran impie et j'ai foulé d'un pied sans souillure les immondices du péché, voici maintenant que je viens vers toi que j'ai aimé, que j'ai cherché, que j'ai toujours désiré". Elle remercie: " Tout-Puissant, adorable, vénérable, redoutable, je te loue, car, par ton adorable Fils, j'ai échappé aux menaces des hommes impies et j'ai passé, sans me souiller les pieds à travers les immondices de Satan. Je te confesse avec mes lèvres et je te désire de tout mon coeur et de toutes mes forces."

 

  Alors les flammes s'éteignent:" Je te loue car, par ton Fils, le feu s'est éteint autour de moi". Maintenant elle soupire après son union au Christ:" Voici que ce que je désirais ardemment, je le contemple, ce que j'espérais, je l'ai déjà reçu, je suis unie dans le ciel avec Celui que j'ai aimé de tout mon coeur. "

 

   Son voeu fut exaucé, le juge la fit décapiter par l'épée.

 

dom Pius Parsch

 

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article