merci Christophe.+

Publié le 3 Novembre 2008

Chémeré-le Roi, 3 Novembre 2008

On t'aurait prévisionner ce jour du 3 Novembre tu aurais sans doute apprécié. Toi qui aimais tant la liturgie traditionnelle et les beaux offices grégoriens. Tu as dû l'espace de la messe, te réveiller pour accompagner les frères. A présent tu peux chanter les louanges de Dieu, comme tu les a sans doute tout le temps chantées.
Je regardais, assombri, ce cercueil entouré de cierges, drapé de noir. La mort nous interpelle toujours et nous remet toujours en question comme le veut la sainte Règle.

 Ta mort est sans doute celle que tout le monde aurait aimé avoir.
"Je sortis sans être remarqué." comme dit st Jean de la Croix, loin du tapage publicitaire des morts médiatisées.
Si vite, et si rapide dans la discrétion la plus totale, entourée des frères de la communauté et  de ta famille. Le sermon du père Prieur t'aurait plu, quoique connaissant ton humilité, tu aurais sans doute rougi. "Un être plongé dans l'amour de Dieu, un homme de qualité qui vibrait à l'amour de la Vérité." Quelqu'un qui a pendant toute sa vie été à la recherche de Dieu. Un grand orant.  Tout ce que tu as pendant plus de dix ans puisé dans la vie bénédictine et dans la règle de St Benoît dans la liturgie monastique,..
Un homme d'humilité et de bonté sans aucun doute": le père prieur a omis peut-être volontairement, tout  ton côté ascètique car la vie que tu menais n'étais pas à la portée de tous. Téléphone, internet, tout ça n'était pas chez toi. Je ne sais si tu avais du chauffage? .. La grotte de Fontgombault t'aurait plu. Peut-être pas quand même.
  Je me souviens la dernière fois quand j'étais rentré chez toi, il fallait le faire pour ouvrir la porte tellement tout était encombré de vieux livres que tu dénichais à droite et à gauche.  Car ta vie spirituelle était entretenue par ta vie intellectuelle. Je me souviens de tes visites ayant été moi-même l'objet de ces bontés, surtout quand j'étais chez me Thomas à Changé et tu te rendais compte du trésor que j'avais et que je n'ai plus jamais retrouvé. Avec Daddy (mon chien)  on rigolait bien quand on allait à Chémeré.

A présent plus la peine de t'inscrire pour Chartres, celui-là est sans doute le plus beau. pèlerinage, ..Prépare-moi avec Me Thomas une place bien au chaud. Tu as vite fait pour la rejoindre, elle t'appréciait aussi beaucoup; mon tour viendra en son temps, je ne m'inquiète pas, la file d'attente ne doit plus être trop longue.
Merci aux frères, aux Pères Bernard, Dominique ,de leur accueil qui m'a replongé tant d'années en arrière..Prières pour vos novices, regardants, postulants. Face à  la mort on est tant désarmé, déconcerté, déboussolé.

Prie la Sainte Vierge que tu as toujours servie pour moi, St Benoît, qui a toujours l'idéal de ta vie.
à bientôt, j'espère de te revoir. On a des bons amis au moins là-haut. Je ne prendrai qu'un aller, c'est certain.

On reste quand même tagada.

St Christophe, St Benoît, priez pour lui.

Philippe
maintenant,  requiescant in pace.
+



Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

bertrand 03/11/2008 20:42

sincères condoléances.