oups, 40 ans après on se retrouve sur le net!

Publié le 19 Janvier 2009





oulala, je le reconnais dans le fond...
11 ème compagnie 702.2 si mes souvenirs sont bons.

placard de médailles..les officiers qui me commandaient c'étaient pas des nuls,
on le connaissait par coeur le répertoire de la légion. Evidement on défile au pas
de la légion étrangère..les seuls de toute la caserne évidement.  Captaine Bouiron si mes souvenirs sont bons. "Puisqu'il nous faut vivre et lutter dans la souffrance,"
.. c'était notre chant ça'




souvenirs de vieux, je dois être le 3ème à gauche ! vois pas très bien, j'ai des doutes. ah non je vois qui c'est, un autre de Nancy. ?
enfin l'essentiel c'est qu'on y est. Il y a des bouilles m'en rappelle plus mais il y en d'autres; ...
(pour toi si tu venais sur mon blog..) je reconnais
- le monsieur noir évidement il nous en a fait trop voir oulalalala. immémorable.
- celui qui est derrière lui alors là inoubliable. toi évidement bien sûr
- à gauche du monsieur noir sûrement; - à lunette noire oh oui. - celui de derrière aussi il m'a suivi après, m'en rappelle de son nom,   le bordelais, ton ami derrière bien visu, moi? peut-être à côté de la dedeuche?
- rang de gauche, 3ème et 4ème. après je ne vois plus bien, les premiers m'en souviens plus.. ...)


 c'est beau, Châteauroux !  aussi excitant que Chavagnes..le deuxiième à droite derrière l'homme de couleur.. pareil, d'ailleurs pas forcément Châteauroux, je  dirai Buzançais ou un bled de ce genre, pas Fontgombault ça c'est sûr.

celui à côté en tête pareil.. des visages inoubliables. ouahhh la larme à l'oeil, bon sang.
cela fait tout drôle. On repasse le film de votre existence. ouahh..

Sergent Grumaud, Parachutiste, Chef de Section, derrière le bordelais, comme si c'était hier.


que de souvenirs...oh oui merci Gérard, . M'en rappelais plus avoir fait tout ça. j'ai fait tout ça, moi?  j'étais balèse, comme il ne met que c'est lui, il n'y a qu'à dire que c'est moi après tout; on ira pas nous contrarier.



dire que j'ai fait ça non de dla ! pas le souvenir d'être tombé à la renverse..







11 ème compagnie... au pas de la légion normal fallait voir ces bonhommes;.

quelle surprise. ..  l'homme de couleur oulala pas triste.
 Mon Dieu,  revoir tout  ça! Le pire c'était les gardes de nuit dans le fin fond...tout seul en plein hiver.
Fontgombault me surveillait sans doute, on était pas si loin.

tout ça un peu, après libera, . ben dis donc quelle émotion de voir cette photo. Gérard, oui me souviens bien de lui comme si c'était hier.
oups.


ouais ...!!!! c'est mouahhhhhhhhhh....madre dios !!! lui à côté un gars de Nancy, et moi à droite évidement.  alors bien à gauche.... ben oui. comment je me rappelle de cette photo...mas 36 ça...

"J'en ai "bavé" également (j'avais à peine 17 ans....) c'est la raison pour laquelle j'ai "démissionné" après 4 ans à Chateauroux.
Un "épisode" de ma vie que je n'oublierai jamais ! (rassure-toi moi aussi )
Les "bons" et les "mauvais souvenirs !
Je me rappellerai toujours lorsque le Cdt de Cie , nous a tous rassemblé dans la neige (sur la place derrière la 12 ème) ,un jour de février , nous a fait ramper pendant au moins 300 mètres avec casque lourd sur la tête, fusil dans les bras , pour aller chercher les "croutons" de pain que nous avions eu le "malheur" de laisser au réfectoire......et les nombreuses "revues caméléon" où nous descendions (jamais assez vite),  par l'escalier extérieur en bois, avec les chutes inévitables, en cas de pluie.
Sans parler des longues marches du camp du "chambon" vers la caserne, avec comme seul compagnon, une boussole et une carte . Les parcours du combattant sur la zone "sud" la nuit. Certains ne pouvant remonter de la "fosse", y passaient la nuit.
Souvenirs ! Souvenirs !" sic mon ancien ami sûrement m'en rappelle comme si c'était hier, quelle est belle la vie ! moi aussi, les tours de gardes surtout. Mes moments les meilleurs c'étaient au foyer avec les paras d'Algérie en stage, il y en avaient des binouzes.... et puis la 12 à cause des liens qui me réunissaient - sans doute - avec l'aumônier, et puis le pélerinage militaire international de Lourdes...

tout cela inoubliable, ...oui comme si c'était hier où chaque visage me revient..


pauvre petit placide .sous le choc un fort choc émotionnel ça on peut le dire.. , contact établi évidement.
photos: copain devant - Gérard Laporte camarade de régiment.
Janvier 1970 EV 3 . je me demande s'il n'y a pas eu un changement de
nom de compagnie.. qu'au départ c'était la 13 et est devenue la 11. (exact)
sais plus. il y a une confusion dans nos esprits qui doit être liée à cela.
époque des commencements des réformes. on n'avait pas de numérique dans ce temps là.
ben dis-donc merci. on peut partir maintenant. "Nunc dimittis..." il est temps. On regarde cela.. quel vertige.


Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Tu as fais ce que tu devais faire, comme on dit le devoir bien accompli. De belles et grandes amitiés se tissent dans cette bande d'amis, même si on ne se voit plus il demeure de nombreux souvenirs. J'écoute la musique ici, c'est un Country. Ce genre de musique a des textes qui racontent des histoire, de solitude. Un genre créé par les pionniers Américains, souvent se sentaient seuls sur de grands espaces à découvrir.
Répondre
Y
Excellent ! Ben nous, on n'aura pas droit a tous ces souvenirs... mais on reste péchus quand même cher philippe. +
Répondre
L
Je comprends que tu sois content et surpris de revoir ces photos, des dizaines d'années après ton service !

Ca me fait bizarre aussi de t'imaginer dans cet uniforme. Et n'est-ce pas toi à droite, sur la dernière photo ?
Répondre
P

ça me fait tout drôle comme si on allait partir de ce monde, et qu'on revoit tout ça. j'en aurais bavé dans cette
existence non de la