Vendredi de carême. 1er Vendredi du mois.

Publié le 5 Mars 2009







" ...les blessures presque partout ouvertes sur ce corps, offrent le pardon aux pécheurs, et la grâce aux justes.


Oui, c'est une demeure sûre, mes Frères, c'est une tour de courage et de force face à l'ennemi, que la méditation aimante, attentive, prolongée, des blessures reçues par le Christ Seigneur :

C'est la conformation à sa Croix dans la foi et la charité, c'est la garde de l'âme contre les révoltes de la chair, contre les remous du temps, contre les attaques de l'esprit du mal..."


Guerric d'Igny




Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article