3 Mai: St Philippe apôtre.

Publié le 2 Mai 2010

 

http://idata.over-blog.com/1/10/86/49/2008/20950B.jpg

 

St Philippe, priez pour nous .

 

 

 

L'apôtre Philippe, après avoir, durant vingt ans, prêché dans la Scythie, fut saisi par les païens, qui voulurent le forcer à sacrifier à une statue de Mars.

Alors il sortit soudain de dessous le piédestal de la statue un grand dragon qui tua le fils du prêtre, qui apportait le feu pour le sacrifice ; il tua aussi deux des tribuns dont les soldats tenaient  Philippe enchaîné; et il infecta tellement l'air de son souffle, que tous les autres assistants tombèrent malades. Et Philippe dit : «Croyez-m'en, brisez cette statue, et adorez à sa place une croix, afin que vos malades soient guéris et que les morts ressuscitent.»

Ceux qui souffraient criaient : « Fais que nous soyons guéris, et nous briserons aussitôt cette image de Mars. » Alors Philippe ordonna au dragon de se retirer dans un désert où il ne pût nuire à personne. Et aussitôt le dragon se retira et on ne le revit plus.

Alors Philippe les guérit tous et il rendit la vie aux trois morts. Et tous s'étant convertis à la foi, il resta une année à prêcher parmi eux, et il 'ordonna des prêtres et des diacres, et il vint ensuite en Asie, dans la ville d'Hiérapolis, et il y éteignit l'hérésie des Ébionites, qui enseignaient que Jésus-Christ n'avait pris que l'apparence de la chair.

Et il y avait là deux vierges très saintes , ses filles, par lesquelles le Seigneur convertit beaucoup de monde à la foi.

I.e septième jour avant sa mort, Philippe convoqua auprès de lui les évêques et les prêtres, et leur dit : « Le Seigneur m'a accordé un délai de sept jours pour que je les emploie à vous  instruire. » Et il avait alors quatre-vingt-sept ans. Ensuite les infidèles se saisirent de lui, et ils l'attachèrent sur la croix à l'instar de son maître qu'il avait prêché, et ainsi il alla trouver le Seigneur et il acheva heureusement sa vie.

Et ses deux filles furent ensevelies auprès de lui, l'une à sa droite, l'autre à sa gauche. Isidore, dans son livre de la Naissance, de la Vie et de la Mort des Saints, s'exprime ainsi au sujet de saint Philippe: « Il prêcha Jésus-Christ dans les Gaules, et parmi des nations barbares et voisines des ténèbres, et assises sur les bords de l'Océan. en courroux ; il les amena  à la lumière de la science et au port de la foi; enfin il mourut crucifié et lapidé à Iliérapolis , ville de la Phrygie, et il y reposa avec ses deux filles. »

Au sujet d'un autre Philippe qui fut l'un des sept diacres, saint Jérôme dit, dans son Martyrologe, qu'après s'être distingué par de grands miracles, il reposa à Césarée, le huit des ides de juillet, et que trois de ses filles furent ensevelies auprès de lui, car la quatrième avait reçu la sépulture à Kphèso.

Ce Philippe, diacre, qui revisa à Césarée, ne doit point être confondu avec Philippe l'apôtre, qui reposa à Iliérapolis, et qui eut deux filles prophétesses ; le diacre eu eut quatre. L'Histoire ecclésiastique dit cependant que ce fut Philippe l'apôtre qui eut quatre filles qui prophétisaient ; mais l'assertion de saint Jérôme est plus vraisemblable.

la légende dorée.

(... il a beaucoup voyagé st Philippe, entre le 1er, le 3 et le 11 Mai.

encore au 11 Mai forme extraordinaire. 


N.B : « il n'y a qu'un seul rite romain latin, alors qu'il y a à côté du rite romain, le rite ambrosien (encore en vigueur), lyonnais, de bragance, mozarabe (eux, contrairement au rit ambrosien, sont tombés en désuétude). Le rit romain latin est célébré dans sa forme ordinaire, c'est à dire normale, quotidienne, habituelle, mais il "peut" être - sous certaines conditions - célébré sous la forme "extraordinaire", c'est à dire inhabituelle, exceptionnelle. Il n'y a qu'un seul rit, qui peut être célébré sous deux formes. Il ne s'agit pas de "deux rites", mais d'un seul. Maintenant, il y aura toujours des gens qui en "savent toujours plus que le Pape" et qui sont toujours capables de "se" justifier...! »



Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
<br /> <br /> Bonne fête anticipée ou actuelle !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> merci ms'ieur !<br /> <br /> <br /> <br />