quiétude, repos, douce quiétude.

Publié le 22 Avril 2009





on se laisse emporter dans les airs. De préférence, sur une oie, ça fuit le froid, le froid des coeurs, ça aime la chaleur...
 Jusqu'où on en sait rien; tant que le vent nous emporte là où on doit aller. On se laisse mener. Quand le vent s'arrêtera, on tombera comme une vieille feuille morte, qui se laissera emporter par d'autres vents, on se laisse emporter dans le temps qui n'en finit pas de nous traîner sans appuis sur quiconque; nous traîner avec nos souvenirs nos rêves, nos désirs; à chaque battement d'ailes, un nouvel espoir... jusqu'à épuisement....
comme de vieux migrateurs qui en ont parfois ras le bol de migrer.. vers l'Orient qui n'en finit pas de se montrer, vers la Lumière oubliant trop qu'elle est lumière, s'oubliant trop elle-même pour se mélanger à la nuit opâque et si lourde, et si noire, loin très loin! Dans le pays de l'oubli. Qui aime a te regarder voler? Qui pense même que tu puisses voler? à quelques milles au--dessus de nos têtes? Qui se soucie de ton destin? "On ne peut rien faire pour toi !!" hi hi hi.. tu voles trop ma pauvre! Encore faut-il que tu sois. Tu es, mais là-haut, trop haut; arrête-toi de voler!

  L'être, qui veut le voir le voit. Mais tu es sinon tu ne volerais pas. C'est peut-être les autres qui ne te v..oie pas; c'est une question d'endr..oie si on ne te voie pas. Tu n'es pas sous le même t..oie, dans les mêmes cieux. Bof tant qu'on prie pour toie. Cela facilite plein de choses d'être à des milles, ma foie, au fait, tu dois l'avoir quand même pour aller où tu vas!

Où t'en vas-tu, elle en sait tellement parfoie trop rien, mais elle y va. Ca va, elle a de la couleur bénédictine sur ses ailes... c'est bon oie, euhh.. c'est bon signe; y a du Davidamoie.. aussi un peu d'amitié ça fait plaisir, le final..à 5 minutes 35 ! Il faut attendre 5 minutes 35 .. C''est long parfoie, 5 minutes 35. Tout dépend de ce qu'il y a avant. 
5 minutes trente cinq de bonheur, on chantait ça..
ça aide et on recommence. Demain, et un autre demain... et un autre voyage.




Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
... n'aurais-tu pas trop 'lu' le livre que tu me destinais ?
Répondre
P

j'ai jamais été aussi sobre, aussi réaliste ! je pense à quelqu'un. je mûris des réflexions.  et puis j'ai trouvé
quelqu'un qui n'abuse pas de moi,  en qui j'ai confiance, simplement sympa qui n'agit que par gentillesse naturelle. Sans intérêt...  c'est rare. Je suis accepté dans un clan, ça fait du
bien de temps en temps.  Se sentir bien quelque part... enfin ! compter pour quelqu'un. ça aide. On comprend ce qu'on veut bien comprendre dans la vie.