l'abbaye de Solesmes: 1000 ans d'amour de Dieu.

Publié le 21 Mai 2009





les pionniers de la Chrétienté







 le Très  Révérendissime Père Abbé de Solesmes étant le supérieur
général de toute la congrégation de Solesmes. dom Philippe Dupont.

+

 






Le jubilé de la célèbre abbaye sera célébré le 12 octobre 2010. En attendant, le moine Dom Thierry Barbeau en raconte la grande histoire dans un livre paru aux éditions ITF.


La parution d'un nouveau livre, « c'est une naissance », se réjouit Philippe Lemaire, père prieur. Alors, autour de lui, c'est aujourd'hui toute l'abbaye Saint-Pierre de Solesmes qui célèbre la venue au monde du second ouvrage de Dom Thierry Barbeau. Un moine historien qui a pris la plume pour raconter et préparer le millénaire de l'abbaye.

Son livre, brillant et précieux, retrace, de 1010 à aujourd'hui, la grande histoire d'une abbaye presque aussi célèbre que le Mont Saint-Michel. On vient du monde entier pour la découvrir. Pour y écouter aussi les chants grégoriens qui ont bâti sa gloire.

En dehors de l'église abbatiale, et parfois des jardins, nul ne vient jamais troubler la règle de silence. Retirés dans l'abbaye, les moines, ils sont 55, prient, étudient et travaillent selon la règle écrite par saint Benoît au VIe siècle. C'est dans cette intimité que le lecteur peut, grâce à ce livre illustré, à présent s'immiscer.

« Vision intérieure »


Les photographies du frère Gérard Landron offrent « la vision intérieure » d'un lieu rempli de mystères. Ses clichés, et ceux tirés des archives, « donnent à voir ce qu'on ne voit jamais » : le cloître du prieuré, l'alcôve d'une cellule, les statues de la Belle chapelle, le réfectoire... Des photos pour rétablir la vérité. « Car on n'a pas une vision très juste du monastère. On oublie que nous y sommes avant tout pour chercher Dieu », souligne l'auteur Dom Thierry Barbeau.


L'ouvrage est paru aux éditions ITF, dans la collection Bibliotheca Vincentiana dirigée par André Lévy. Il dresse, en six chapitres, 120 pages et en une multitude d'encadrés qui facilitent la lecture les grandes étapes de la vie monastique à Solesmes. Depuis la charte de fondation du monastère, par la volonté de Geoffroy de Sablé, qui fit don de l'église de Solesmes au monastère de Saint-Pierre de la Couture, au Mans, en 1010. Jusqu'à l'ouverture, en 2005, du procès en vue de la béatification de Dom Posper Guéranger. Un enfant du pays qui restaura la vie monastique à Solesmes le 11 juillet 1833.


« Grande vérité »


Le document fondateur de l'abbaye est « conservé ici, dans les archives », parmi les 300 000 ouvrages rassemblés dans la bibliothèque, rappelle Thierry Barbeau. C'est dans ces archives que l'auteur a puisé. Et dans celles que la famille du marquis de Juigné a préservé, dans son château, pendant l'exil des moines sur l'île de Wight de 1901 à 1922.

« Je me suis aussi appuyé sur l'oeuvre de mes prédécesseurs. Quand Dom Guéranger a rétabli la vie monastique à Solesmes, il en a écrit l'histoire », précise l'auteur. Un travail que salue le père prieur. Dom Barbeau « a mis son érudition au service de la contemplation » dans ce livre « qui est une oeuvre de famille ». L'ouvrage, poursuit-il, « met en relief la grande vérité de l'histoire de Solesmes. L'histoire de l'amour de Dieu ».


Ce livre c'est aussi « un apéritif du millénaire tout proche ». La grande célébration du jubilé aura lieu le 12 octobre 2010. Avant, cela commencera par un colloque en mai sur l'histoire de Solesmes, puis en septembre sur le chant grégorien. « Il y aura aussi un spectacle. Une représentation historique », annonce Dom Philippe Lemaire.

 


Alan LE BLOA. Ouest-France

link

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article