choose life.

Publié le 26 Mai 2009

                                       




Cardinal Rouco defends right to life of unborn


Madrid, Spain, May 18, 2009



Cardinal Antonio Maria Rouco Varela of Madrid presided at a solemn Mass last week honoring the city's patron, St. Isidore, during which he defended the right to life of the unborn.

Recalling the saint's love for the poor exemplified by his leaving a place at the table every night for those in need, Cardinal Rouco Varela said that if children are not allowed to be born, "the common table of the human family will be left without children and end up empty."  For this reason, "No unborn child should be denied the right to be born," he said, adding that "allowing children to be born is the first and fundamental duty of the love of neighbor and of the love of those in need."

"If the right to life of every human being is not scrupulously respected, from conception to natural death, we will be left without the fundamental essential ethic for building a social and legal order that is worthy be coming called humane, just and based on solidarity," he said.


 

 

link

 

 

 

 

 

 

Cardinal Amigo: Unborn child at 13 weeks is a human being

Jaen, Spain, May 26, 2009 / 01:42 am (CNA).- The Archbishop of Seville in Spain, Cardinal Carlos Amigo Vallejo, said last week the "best thing to do is to forget as soon as possible about" the statements made by Minister of Equality Bibiana Aido, who said, "A fetus at 13 weeks is not a human being."

Questioned by reporters in Jaen, Spain about the controversy unleashed by the remarks, the cardinal said human life is "non-negotiable from conception to natural death," and everything that affects it should be treated "with the exquisite respect."

"When the value of a person, in whatever state of existence, is diminished, we ought to fear the worst," the cardinal said.  He also commented about the government's announcement that it would allow the morning-after pill to be made available without a prescription, calling it "something completely absurd." 

"Abortion under any form is something to be completely rejected," the cardinal stated.  He also addressed one of the most controversial aspects of the proposed reform of the country's abortion law, namely, that it would allow 16 year-old girls to undergo abortions without the consent of their parents.

"Parents have rights over their children, and above all, great responsibilities. We cannot act in this manner, without listening to parents, without protecting the rights and responsibilities of their children. A 16 year-old girl can get an abortion, and what about the pain that her parents will experience for the rest of their lives?" he asked.

 

link

 

 

 

  26/05/2009

 

Chers amis,

Notre pays est engagé dans des États généraux de la bioéthique. De grandes questions sont en discussion en vue de la révision des lois dites «de bioéthique ». Ces sujets nous concernent tous.

Au delà de l'objet précis de ces lois, toute femme, tout homme, est confronté, directement ou par ses proches, aux questions posées par les commencements de la vie ou par la fin de la vie. Car si l'arrivée d'un enfant est source de très grandes joies, il se peut aussi qu'elle apporte de grandes inquiétudes et de vraies douleurs. Beaucoup de couples, à l'inverse, ne parviennent pas à avoir un enfant naturellement et en souffrent profondément.

Les progrès considérables de la médecine et de la technique permettent de sauver des vies qui, il y a peu, auraient été perdues, mais ils suscitent aussi des interrogations. Comment ne pas transformer l'être humain en instrument? La fin de la vie d'un proche oblige les familles et la société à des choix difficiles: quels soins donner? Comment accompagner la personne dans sa douleur physique et morale et dans sa peur de la souffrance et de la mort ?

Chrétiens, nous recevons du Seigneur Jésus une vive lumière sur ce qu'est l'être humain et sa dignité. En lui, nous le savons, Dieu tient sa promesse de nous conduire vers la vie en plénitude et il fait de nous des porteurs de vie les uns pour les autres. Au long de notre vie nous devons affirmer et affermir notre engagement pour « l'Évangile de la vie ».



C'est pourquoi, avec tous les évêques d'Île-de-France, nous vous invitons largement à une veillée d'enseignement, de témoignage et de prière qui aura lieu en la cathédrale Notre-Dame, au cœur de notre Région, le jeudi 28 mai prochain, de 20h30 à 22h00.

Ensemble nous demanderons la grâce de vivre vraiment du respect de toute vie humaine ; nous prierons avec et pour ceux et celles qui ont été ou qui sont devant des décisions difficiles et douloureuses ; nous intercéderons pour les médecins, les chercheurs, les personnels soignants, ceux qui cherchent les moyens d'alléger la souffrance et la peur des autres, et pour les hommes politiques et les autres responsables qui ont des décisions à prendre.

Je profite de cette lettre pour vous souhaiter un heureux temps pascal et vous prie de recevoir, chers amis, l'expression de mon dévouement dans le Seigneur.


+André cardinal VINGT-TROIS Archevêque de Paris

 

link

 


 

 




Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nathalie 13/08/2009 22:14

oui

Nathalie 26/05/2009 18:33

J'aime bien votre blog, il y a toujours plein de jolies photos, et de belles vidéos aussi.