liturgie.

Publié le 9 Juin 2009




"Heureuses les âmes qui savent exploiter le trésor que contient la liturgie sacrée, non pour lui porter un amour stérile et purement extérieur, mais pour attirer et reproduire en elles-mêmes les symboles et les formes qui renferment de si vivantes réalités! Dieu n'aimait rien tant dans l'ancienne loi que le temple; mais il blâmait énergiquement, par la bouche du prophète Jérémie, ceux qui se croyaient tout permis parce qu'ils possédaient le temple: "

Améliorez vos voies et vos oeuvres et j'habiterai avc vous dans ce lieu. Ne vous fiez pas aux discours trompeurs de ceux qui disent: C'est ici le temple du Seigneur, le temple du Seigneur, le temple du Seigneur.

Autrement, continue le prophète, si vous ne cessez de grandir dans votre présomption, croyant que le temple vous tient lieu d'obéissance à mes préceptes, voici quel sera votre châtiment:

" Je ferai de cette maison qui porte mon nom, dans laquelle vous mettez votre confiance, et de ce lieu que j'ai donné à vous et à vos pères, ce que j'ai fait de Silo.

Assurément la nation qui possède le temple est la nation privilégiée, mais le temple ne saurait dispenser de la fidélité; et avant d'être honoré dans le temple, Dieu exige qu'on l'adore et le serve dans le sanctuaire invisible qu'il s'est bâti en nous.


Mère Cécile Bruyère.




Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article