thank you very much ! Tom Cully.

Publié le 19 Juin 2009


with  my prayers for you
thank's











Un soliste hors pair.....








j'aime beaucoup ce commentaire plein de respect pour eux traduit de google... de l'anglais .
sur dear madine. fan de libera. Entièrement d'accord. Quelqu'un de réaliste. Pour parler de la sorte, quelqu'un qui doit être de ma génération sans aucun doute. ...sympa.
 Oui cette envie de la vie, cette joie de vivre, qui nous motive. Cette joie, cette douceur communicative qui est pleinement la leur du plus petit au plus grand et qui fait partie de l'enchantement de ce choeur d'enfants. Chorégraphie, tout y est lié.
Cela va du far away au panis angelicus, I am the day, 'je suis l'Alpha et l'Omega" .. au chant de tristesse du pie Jesu Domine, au chant de louange et d'action de grâces du For the beauty, à l'adoramus... oui et tout cela peut interpeler et interpelle beaucoup dans ce monde où le règne l'empire du mal et de la haine...faire prendre conscience que simplement Dieu existe !
Simplement cela.
Tout ce que nous ne trouvons pas dans le monde adulte. Si le Christ nous a laissé les enfants comme modèles ce n'est pas pour rien. Ces sourires qui égayent notre triste existence, cette pureté de l'enfance qui nous rapproche du ciel, surtout lorsqu'ils nous chantent des chants religieux. Sans cela évidement libera ne serait rien du tout, leurs chants sont des prières .... En cela oui leur importance est d'une grande valeur pour le monde qui nous entoure... ils nous touchent au plus profond de nous-mêmes ! ... je suis assez pour. On ne peut les isoler du monde religieux qui les entoure, le faire serait une grossière erreur et une aventure dangereuse. Ils apportent au monde avant tout un message chrétien, allant chaque dimanche suivre dans leur paroisse respective l'office religieux... Cela on ne l'oublie  que trop facilement.
Dans cette période noire de mon existence, il n'est pas difficile de dire qu'ils m'ont été d'un grand soutien et d'un grand réconfort moral.

Pour les Wiener c'est autre chose. C'est la joie qui domine. On écoute des wiener la morosité s'évapore au loin. Les démons n'aiment pas la joie. Evidement tout cela est contraire à l'atmosphère quotidienne environnante;  Le chant pur écarte les démons.

Commentaire, qui sous entend un incident fâcheux passé lors d'un de leurs derniers concerts, et qui sous entend que les responsables vont de plus en plus les préserver. Mais cela..l'avenir nous le dira.




Nous avons tout simplement d'accepter que Voyces ... mais sont en train de changer: si nous nous sentons tous un grand engagement pour les garçons (et de la douleur quand on est en cours), que le meilleur de nous-mêmes est réveillé par le biais de leur musique, leur présence, leur jeunesse, par le biais de ce qu'ils font, leur présentation et leur présence, qu'ils sont si attrayants pour nous, - un aîné qui parle comme ça -
car ils nous touchent au plus profond de nous-mêmes.

Parce qu'ils sont jeunes,
nous devons avoir le plus grand respect pour eux

(dans leur situation de chanteurs / aigus, ils courent un certain risque pour, par exemple, être approched par des pédophiles ou d'autres choses). Comme la satisfaction de ce qu'ils font dans leur visage est visible chaque fois que nous mai être sûr que le groupe de responsables savent ce qu'ils font. (au courant sûrement de certains mots d'ordres !)

Nous leur donnons le plus grand respect par les aimer en toute discrétion dans notre propre cœur, et, en estimant que leur expérience sûrement Libera-est / a été un bon départ dans la vie. Nous avons donc les suivre de loin mai par fan-sites et dans le même temps, dire tout notre respect et notre amour. Leur importance pour le monde est d'une grande valeur. Nous prions pour eux et pour l'église anglicane qui honore aussi bien le culte.

Avec un grand merci à leurs parents pour tous les efforts.
Il ne faut pas être stupide ni aveugle, ni savoir l'anglais pour en saisir tout le sens...
à suivre !


Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article