à laudes et Vénus....

Publié le 23 Août 2012

DSCN6487u.JPG

 

 

O nuit, ô ténèbres épaisses,

dont la confusion rend le monde au chaos,

La Lumière survient et les cieux pâlissent,

Voici le Christ, retirez-vous.

 

Les traits que darde le soleil

Ont déchiré les voiles de la terre;

Les objets déjà se colorent

Des reflets de l'astre brillant.

 

Nous ne connaissons que vous seul, ô Christ,

C'est vous que d'un coeur simple et pur,

Pleurant, chantant, nous supplions,

Prêtez l'oreille à nos accents.

 

Que de tâches, que de souillures

Devra purifier votre lumière!

Vous, lumière de l'astre de l'Orient,

Eclairez-nous de vos reflets sans nuage.

 


 

 


 

 

+

 


 

 

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article