alma redemptoris mater. Temps de l'Epiphanie.

Publié le 7 Janvier 2014

http://2.bp.blogspot.com/-RFybZKqlY-4/T-plyEkFDxI/AAAAAAAAAK4/Z29BiJmo6UY/s1600/RUBENS+-+LA+VIRGEN+CON+EL+NI%C3%91O+DORMIDO.jpg

 

Trois choses font qu'une femme a droit au titre de mère: le don de la vie, les sentiments, le dévouement.

 

Le don de la vie est indispensable et cependant ne prouve pas à lui seul qu'il procède d'une âme maternelle;

 

Ce qui fait l'âme d'une mère, c'est la tendresse, le désintéressement, l'intensité de l'amour, et ce qui prouve sans conteste la présence d'un tel amour, c'est l'endurance au sacrifice.

 

Or, grâce aux dispositions merveilleuses de la Providence, qui donc nous a donné Jésus, principe de notre vie, sinon Marie? Après lui, qui nous a aimés d'un amour aussi pur et aussi ardent? Après lui, qui a souffert autant pour nous.

 

Marie est Mère des hommes, aussi réellement qu'elle est Mère de Dieu.

 

Il est des dévotions facultatives; il en est d'obligatoires. Respectez tous les saints; ayez vos protecteurs préférés, soit! Mais rappelez-vous qu'au-dessus de tous trône la Vierge incomparable qui nous a donné Jésus, qui nous a aimés peut-être plus que tous les saints réunis, qui a souffert en tout cas pour nous comme auncun n'a souffert.

 

Ne serait-elle pas, en raison de ses relations avec l'Homme-Dieu, la plus puissante des créatures, que la reconnaissance nous obligerait encore à lui vouer un culte hors de pair.

 

Nous pouvons avoir des milliers de proctecteurs dans les cieux; nous n'avons qu'une mère Gemitus matris tuae ne obliviscaris.

 

 

Les pleurs qu'elle a versés pour nous, de grâce, ne les oubliez jamais !

 

 

R.P. Pinard de la Boullaye s.j

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article