après Monseigneur, la garde suisse à l'honneur

Publié le 7 Mai 2013

 

321416_641820035832130_1366440754_n.jpg

 

397772_641819679165499_158459225_n.jpg

 

942838_641819615832172_1309131528_n.jpg

 

946363_641819669165500_545314701_n.jpg

 

 

 

 

La Confédération helvétique à l’honneur au Vatican, en ce lundi 6 mai, fête de la Garde Suisse pontificale qui protège le pape et sa résidence depuis 1506. Il s’agit de la plus ancienne et de la plus petite armée du monde encore en activité. Le 6 mai est la date anniversaire de la mort héroïque de 147 soldats de la garde, lors du Sac de Rome, en 1527, alors qu’ils tentaient de défendre le pape Clément VII contre l’assaut des lansquenets de Charles Quint. C’est le 6 mai, tous les ans, qu’a lieu la prestation de serment solennelle des nouvelles recrues. Accompagnés de leurs familles, les gardes suisses ont été reçus par le pape François en fin de matinée. Dans le discours qu’il leur a adressé, le Saint-Père a insisté sur l’importance de la foi pour leur mission. « La foi que Dieu vous a donnée le jour de votre baptême est votre trésor le plus précieux – leur a-t-il dit. Et c’est dans la foi que se trouve la source de votre mission au service du pape et de l’Eglise ». Le pape François a encouragé les gardes suisses à s’entraider, en étant attentifs à ceux qui sont en difficulté et à agir avec joie et gentillesse. C’est important pour les gens de passage, mais aussi pour ceux qui travaillent au Vatican et c’est important pour le pape – a-t-il lancé.

Audience au président de la Confèdération Hélvétique

Le Saint-Père s’était auparavant entretenu en tête-à-tête avec le président de la Confédération, Ueli Maurer, et les membres de sa suite venus pour l’occasion. Le président Maurer a également été reçu par le cardinal-Secrétaire d’Etat Tarcisio Bertone accompagné du sous-secrétaire pour les rapports avec les Etats Mgr Dominique Mamberti. Les entretiens ont permis d’évoquer le service précieux des gardes suisses ainsi que des dossiers d’intérêt commun : la protection des droits de l’homme, la formation des jeunes et la collaboration internationale pour la promotion de la justice et de la paix. Les deux parties sont déterminées à renforcer leurs relations. Un cérémonial bien réglé

La journée avait commencé à 7h30, par une messe en la Basilique Saint-Pierre. La célébration eucharistique a été animée par une chorale du canton de Zoug. La messe a été suivie de la commémoration des soldats morts au combat. Puis à 17h30 la prestation de serment des 35 nouvelles recrues dans la cour Saint-Damase du Palais apostolique en présence du Substitut de la Secrétairerie d’Etat, Mgr Becciu, et de nombreux représentants de la Curie et du corps diplomatique. Samedi, à l’occasion de sa messe quotidienne, le pape François avait fait l’éloge des gardes suisses saluant leur fidélité.

 

link

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article