Ascension de Jésus.

Publié le 16 Mai 2010

http://ariccianontace.files.wordpress.com/2009/05/ascensione.jpg

 

 

Ce n'est pas seulement pour vous, Seigneur, que vous rentrez dans votre royaume, c'est encore pour nous-mêmes, vous y montez comme notre chef, et vous allez, selon la promesse que vous en avez faite, préparer à vos élus les places qui leur sont destinées; vous y montez comme notre médiateur, et vous allez présenter pour noua à votre Père les fruits de cette rédemption surabondante qui a réconcilié . le ciel et la terre ; vous y montez comme notre guide, et en nous montrant le terme où nous devons aspirer, vous nous tracez le chemin par où nous devons marcher. Chef adorable de cette Eglise militante que vous avez formée sur la terre par les travaux de votre vie mortelle, donneznous part à la gloire de cette Eglise triomphante que vous commencez à rassembler dans le ciel, et dont vous devez être l'éternelle félicité ; nous sommes vos membres, et partout où le chef se trouve, les membres doivent s'y trouver avec lui.

Sans vous, sans le bonheur de vous posséder et de vous voir, quel repos pouvons-nous goûter dans cette vallée de larmes où nous demeurons ? et que peut nous offrir le monde, qui nous tienne lieu de cette béatitude souveraine que l'un goûte en vous et avec vous ?

Ah ! Seigneur, quand viendra le jour où je sortirai de ce bannissement? quand paraîtrez-vous à mes yeux avec toute votre gloire ? Je languis dans cette attente ; le monde ne m'est plus rien, et mon cœur est déjà avec vous dans le ciel.

 

 

(Le P. le Valois, Entretien sur le mystère de l'Ascension) .

 

 

Allez, aimable Sauveur, allez vous présenter à votre Père ; montrez-lui les plaies de votre corps adorable : vous en portez encore les vestiges dans vos mains, dans vos pieds, dans votre sacré côté; à cette vue, toute sa colère se calinera, ses foudres demeureront suspendus: que dis-je ? il en tirera ses grâces les plus puissantes, et il les fera couler sur nous.

Que pourra-t-il vous refuser, divin Rédempteur, lorsque vous lui représenterez que c'est lui qui vous a envoyé pour nous ? vous paraîtrez devant lui comme le grand prêtre lorsqu'il entrait dans le sanctuaire, non pas pour lui offrir le sang des animaux, mais le vôtre propre. J'approcherai donc, Seigneur, avec confiance du trône de votre miséricorde ; vous serez d'autant plus touché de mes maux que vous les avez tous éprouvés sur la terre autant que nous, et encore plus que nous.

Guide fidèle, si nous vous demandons votre secours, c'est pour marcher après vous et dans la même route que vous: il n'y a point d'autre bonheur à espérer pour nous que celui dont vous allez prendre possession ; il n'y a point d'autre chemin pour y parvenir que celui que vous avez tracé; si je veux être glorifié comme vous, il faut que je m'abaisse comme vous ; si je veux être récompensé comme vous, il faut que je travaille comme vous ; si je veux être couronné avec vous, il faut que je combatte, que je souffre comme vous.

 

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article