au 6 Janvier de l'Epiphanie : notre or.

Publié le 1 Janvier 2014

http://www.spainisculture.com/export/sites/cultura/multimedia/galerias/obras_excelencia/adoracion_reyes_maino_prado_mup00886a01nf2009_TRABAJO.jpg_1306973099.jpg

 

http://www.fompfriends.eu/imgs/23b.jpg

 

 

«Nihil amori Christi praeponere»

 

 

Mettons-nous aujourd'hui dans le rôle du premier Roi Mage et réfléchissons à la manière dont nous pourrons présenter au divin Roi nouveau-né notre or.

 

Notre or est tout d'abord notre amour, rouge comme l'or, pur et de bon aloi comme l'or, le grand, le fort amour de Dieu dont le Christ lui-même a dit: tu aimeras le Seigneur de tout ton coeur, de toute ton âme, de toutes tes forces et de tout ton esprit; dont saint Paul dit: Qui pourrait nous séparer de la charité du Christ? Sera-ce la tribulation, l'angoisse, la persécution, la faim, la nudité, le danger ou l'épée? ....

 

Rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu qui est dans le Christ Jésus Notre Seigneur.

 

 

Notre or est ensuite notre fidélité, cette fermeté, cette persévérance qui ne se laisse ébranler ni par les coups, ni par les souffrances, ni par les persécutions, la fidélité jusqu'à la mort.(ndlr :ONLR .. !

 

Notre or c'est aussi la sincérité et la loyauté de nos sentiments qui seront tels qu'ils se manifesteront.

 

(ndlr: pas d'hypocrisie ni de faussetés, d'arrivistes, de profiteurs,   ... on dit les choses telles qu'elles sont, tant pis si on perd des plumes ! )


On peut tromper les hommes, on ne trompe pas Dieu. Le monde aime prendre des masques de toutes sortes, mais le chrétien doit se montrer à visage ouvert, être vrai et loyal, il ne doit pas être clinquant, mais de l'or vrai.

 

Il est encore un or que nous pouvons déposer sur l'autel, le plus précieux sur la terre. La secrète nous l'indique, c'est Jésus-Christ lui même que nous offrons au Saint Sacrifice à son Père céleste et qui par ces dons 'symboliques) est offert, sacrifié et mangé"

 

Oui, l'Eucharistie est l'or véritable qui ne perd ni son éclat ni sa valeur.

 

Sommes-nous persuadés de la grandeur de la messe? (forme extraordinaire  )

C'est le grand don royal et c'est par elle que nous sommes, " une race élue, un sacerdoce royal, une tribu sainte".

 

dom Pius Parsch

 


 

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article