catho infos. marche pour la vie 2010

Publié le 18 Janvier 2010

P1100514.jpeg

Tulsa_March_for_Life_poster_12-16-09.jpg


MARCHE POUR LA VIE 2010 - REPORTAGE CEC
envoyé par catholiques-en-campagne. - L'actualité du moment en vidéo.


"Tuer les nouveaux-nés non désirés – écrit Singer dans son livre 'Repenser la vie' – a été une pratique normale dans de très nombreuses sociétés au cours de la préhistoire et de l’histoire. On la trouve par exemple dans la Grèce antique, où les enfants handicapés étaient exposés sur les pentes des montagnes. On la trouve chez des tribus nomades comme les Kung du désert du Kalahari : les femmes tuent les enfants qui naissent alors qu’il y a un frère aîné qui ne sait pas encore marcher. L'infanticide était également courant dans des îles polynésiennes comme Tikopia, où l’on maintenait l'équilibre entre ressources alimentaires et population en étouffant après la naissance les enfants non désirés. Au Japon, avant l'occidentalisation, le 'mabiki' - mot né de la pratique de l’éclaircissage des pousses de riz pour permettre à tous les plants restants de fleurir mais qui a fini par désigner aussi l'infanticide - était largement pratiqué non seulement par les paysans qui ne pouvaient compter que sur de modestes lopins de terre, mais aussi par les riches".

 

Avec la diffusion du christianisme dans une bonne partie du monde, l’avortement et l’infanticide sont devenus des phénomènes beaucoup plus rares et circonscrits, tandis que les législations, à partir de Constantin, intervenaient pour protéger les nourrissons et que se développaient des œuvres de charité et d’assistance pour les enfants abandonnés et les familles en difficulté. Jusqu’au retour de l’avortement dans les législations communistes et nazies, au XXe siècle, et de l'infanticide aux Pays-Bas, avec la nouvelle loi sur l'euthanasie des enfants jusqu’à 12 ans.


 link

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article