Christus Rex. Adveniat regnum tuum.

Publié le 29 Octobre 2009




" Nous savons bien que la domination du Seigneur s'étend à l'univers tout entier, et que sa gloire éclatera finalement sur tous: par sa miséricorde sur les uns et par sa justice sur les autres.

Cependant, ce n'est pas n'importe quelle domination du Seigneur qui, dans l'Evangile, est appelée le règne de Dieu, le royaume de Dieu. C'est seulement la portion de l'univers sur laquelle Il règne selon la première pente de son coeur, c'est-à-dire par sa miséricorde, par son amour, par sa tendresse paternelle.

Oh! oui, que Votre règne arrive, ce règne qui est, comme chante la préface du Christ-Roi, un règne de justice, d'amour et de paix. Il a déjà commencé de venir au milieu de nous.

Un jour, il y a de cela deux mille ans, l'ange Gabriel fut envoyé de Dieu a une vierge dont le nom était Marie. Et étant entré dans le lieu où elle se trouvait, il lui dit:"
Ne crains point, Marie, car tu as trouvé grâce devant Dieu. Voici que tu enfanteras un fils et tu lui donneras le nom de Jésus. Il règnera éternellement sur la maison de Jacob, et son règne n'aura pas de fin."

Ce règne, annoncé par l'ange, et qui commence ici-bas au moment où le Verbe s'incarne dans le sein de la Vierge, n'aura pas de fin. Il persistera jusqu'à la fin de l'histoire parmi les pires vicissitudes, mais il doit constamment se réformer, il doit toujours venir davantage.

Jamais les puissances de l'enfer et de la haine n'étoufferont celle de l'amour.

Et c'est à cause de cela que nous disons que notre pauvre planète, sans cesse ensanglantée, cependant n'est pas maudite. Car, comment pourrions-nous oublier que le fils de Dieu lui-même est venu la visiter, la choisissant, entre tous les astres, pour y jeter la semence de ce royaume qui éclora dans l'éternité?

Le mal, nous le savons, semble parfois la couvrir tout entière. Il est plus apparent que le bien. Mais le bien est plus secret, plus puissant, plus éternel; il mine en silence les constructions du mal et, au moment marqué d'avance, elles s'effondrent misérablement.

Et quand l'histoire aura suffisamment duré, quand les temps du règne du Fils de l'homme seont accomplis: alors la charité divine, accumulée patiemment pendant des siècles par les enfants de Dieu, fera éclater soudain ses virtualités, tel un explosif, au prix duquel la puissance de tous les explosifs de la terre n'est plus rien, et l'univers sera transfiguré.

Alors, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les astres tomberont du ciel et les puissances des cieux seront ébranlés; toutes les tribus de la terre se lamenteront et elles verront le Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel avec une grande puissance et une grande majesté.

A ce moment les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur père, dans le règne éternel de Dieu.



cardinal Journet

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article