de la fin du monde.

Publié le 29 Novembre 2012

 

http://www.zap-actu.fr/wp-content/uploads/2012/05/la-fin-du-monde-nest-plus-prevue-pour-2012.jpg

 

 

 

" Affermissez vos coeurs car l'Avènement du Seigneur est proche "

 

"Nous vous le demandons, frères, à propos de l'Avènement de notre Seigneur Jésus-Christ et de notre rassemblement auprès de lui: ne vous laissez pas trop vite agiter l'esprit ni alarmer par des paroles prophétiques, des propos ou des lettres donnés comme venant de nous, et qui vous feraient penser que le Jour du Seigneur est déjà là.. (II Thess.II,I-2)

 

Le Christ, tout le premier, nous avait prévenus que nous n'avons pas pour tâche de percer un secret réservé au Père:" Vous ne savez ni le jour ni l'heure." C'est dire aussi que le Royaume peut arriver à toute heure. Aux fidèles de se tenir constamment prêts, parce que la Parousie est constamment proche, comme une éventualité immédiate.

 

 

Quand donc saint Pierre (I,I,20) ou saint Paul (I Cor. X 11) affirment que "nous touchons à la fin des temps", quand saint Jean parle de la "dernière heure", ils se font l'écho du Maître, assurant que " l'heure vient et nous y sommes".

 

Il s'agit moins ici d'une heure fatidique sans cesse différée que d'une situation nouvelle, d'un acte ajouté au drame de l'humanité, mais qui cette fois sera le dernier, parce qu'il est tout simplement inconcevable qu'il reste encore autre chose à surajouter. La Parousie n'est pas seulement proche parce qu'elle serait imminente et que nous atteindrions l'heure H. Cela ne se produira qu'une seule fois dans l'histoire, et de toute évidence, ne s'est pas encore produit depuis quelque quinze cents ans que l'Eglise célèbre l'Avent.

 

Est-ce pour nous avertir qu'il ne faut pas trop jouer au jeu des présages qu'elle garde au 1er Dimanche l'homélie où Saint Grégoire le Grand entrevoyait que, les premiers signes étant déjà visibles - et pour cause ! quelle époque n'a connu guerres, tremblements de terre, et famines - les autres ne pourraient manquer de suivre jusqu'à la fin prochaine du monde?

 

Nous sommes ainsi prévenus, nous autres qui pourrions être tentés de reconnaître les "signes dans le ciel" annoncés par Notre Seigneur, de ne pas perdre notre temps à de telles supputations. Mieux vaux prendre conscience avec la liturgie de la présence constante du Règne de Dieu, depuis l'apparition du Messie.

 

 

 


 

 


Rédigé par dom Claude Jean-Nesmy

Publié dans #divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article