dom Delatte et Wisques

Publié le 10 Septembre 2013

http://saintmicheldekergonan.org/wp-content/uploads/2012/06/domDelatte.png

 

priez pour nos moines... !

 

 

 

http://www.abbaye-saint-paul-wisques.com/anythingslider/images/car10.jpg

 

 

 

 

" De la colline où est situé le petit village de Wisques, auquel appartient la propriété, l'oeil aperçoit facilement, d'un côté la ville de Saint-Omer, les ruines de Saint-Bertin, puis, au-delà de Watten et de Cassel, le Mont-des-Cats et l'abbaye cistercienne; plus près, sur la droite, l'ancien camp d'Helfaut, un vaste plateau s'étendant jusqu'à l'horizon; de l'autre côté, la propriété s'incline vers la vallée où coule silencieusement l'humble rivière de l'Aa; et, pour finir le cercle, les villages d'Hallines (la paroisse), Esquerdes, Leulinghem, Tatinghem, et autres noms étranges, à finales inattendues et décourageantes pour notre prononciation française, mais qui n'en dessinent pas moins un horizon de réelle beauté.

 

Le château, situé au pied de la colline, avait appartenu aux comtes de Sainte-Aldegonde..."

 

dom Delatte

 

Les moniales s'installeraient dans ce château jusqu'à ce qu'on eût bâti leur monastère, sur la hauteur. Donc, de Solesmes, une petite expédition d'enquête et de prise de possession s'organisa. Le Père Abbé ne pouvant, à cause de sa santé, aller en personne, délégua son Prieur, qui devint ainsi le premier chapelain, pour ainsi dire, des moniales de Wisques.

 

...

 

Dom Delatte pressentait quelle bénédiction elle serait pour toute une région qu'il aimait un peu, disait-il, "comme on aime une mère". Et il ajoutait:

 

"Les âmes en sont encore neuves et fortes, et il me semble que Dieu et saint Benoît y recueilleront du fruit.

 

Cette terre a été autrefois tellement sillonnée par le travail monastique que l'on peut penser que c'est justice si la vie monastique y refleurit."

 

 

 

l'histoire est un éternel recommencement....!

 

vie de dom Delatte

dom Savaton..

 

 


 

 


Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article