Espagne: gauchistes et musulmans tentent d’interdire une commémoration de la Reconquista

Publié le 4 Janvier 2014

http://histclo.com/imagef/date/2013/07/puig01s.jpg

 

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/45/La_rendici%C3%B3n_de_Granada.jpg

 

 

La fête multi-centenaire de la Toma (conquête), qui célèbre la conquête de Grenade (“Reconquista”) par les armées chrétiennes des Rois Catholiques en 1492 est un moment fondateur de la ville.

 

La conquête de Grenade est l’aboutissement d’un long conflit de dix années. La disparition du dernier bastion musulman de la péninsule hispanique connaît un retentissement considérable. Quatre jours après la prise effective de la ville et de ses forteresses, les souverains espagnols entrent triomphalement dans Grenade le 6 janvier 1492, jour de l’Épiphanie, par l’une des portes principales de la ville, la Porte d’Elvira. On fait dire la messe dans la mosquée des convertis, consacrée par le nouvel archevêque Hernando de Talavera sous le nom emblématique de Saint Jean des Rois.

 

 

link

 

 

La prise de Grenade a lieu le 2 janvier 1492. Il s´agit aujourd´hui de la comémoration la plus importante d´un point de vue historique pour la ville. Rappelons que la capitulation remonte au 25 novembre 1491, signée par les Rois Catholiques, aux portes de la ville dans la bourgade de Santa Fe. Le 2 janvier 1492, au soleil levant, dans le Salon de la Tour Comares, Boabdil remet officiellement les clés de l'Alhambra à Gutierre de Cárdenas. Une fois les portes ouvertes, Iñigo López de Mendoza, comte de Tendilla, entre dans la forteresse, accompagné d´une troupe militaire, lors d´une incroyable parade. Ensuite, Fray Hernando de Talavera, confesseur privé de la reine Isabel, célèbre sa première messe dans la Tour de la Bougie, puis il soulève la croix et dresse la bannière royale de Castille.

 

De nos jours, la célébration commence dans la Capilla Real, de façon religieuse, et en agitant la fameuse bannière, qui est précieusement conservée en ces lieux. Ensuite, la bannière est transférée jusqu'au balcon principal de la mairie dans le cadre d´une procession civico religieuse. Le conseiller municipal le plus jeune entre alors en scéne : Il agite la bannière en répétant la formule protocolaire : "L'Espagne, la Castille, Grenade, pour les ilustres rois sa majestée Doña Isabel et sa majesté Don Fernando".

 

link

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article