exaltation de la ste Croix au 14 Septembre.

Publié le 14 Septembre 2013

418.jpg

 

"Transformez-vous de tout votre être en ce Dieu-homme de douleur qui vous a tant aimés... C’est uniquement pour toi qu’Il s’est tellement abaissé Lui-même, pour t’exalter... par amour pour toi.”

 

angèle de Foligno.

 

 

 

"Il est vrai que sur la terre de France des hommes sont apparus, qui se donnent pour tache d'abattre le signe sacré partout où l'avaient honoré nos pères.

 

 

O Croix adorée, notre gloire, notre amour ici-bas, sauvez-nous quand vous apparaîtrez dans les cieux, au jour où le Fils de l'homme, assis dans sa majesté, jugera l'univers."

 

 

 

dom guéranger.

 

 

Seigneur Jésus, fortifiez-nous dans la montée du calvaire.

Les choses matérielles nous attirent encore, et nous pouvons difficilement nous en libérer. Nous reculons devant les renoncements, promis un jour généreusement, pour prendre le chemin de la facilité et donner satisfaction à notre "moi".

 

Gardez-nous de toute infidélité et de toute trahison.

 

 

 

« Nous célébrons la fête de la Croix, de cette Croix qui a chassé les ténèbres et ramené la lumière. Nous célébrons la fête de la Croix et, avec le Crucifié, nous sommes portés vers les hauteurs, nous laissons sous nos pieds la terre et le péché pour obtenir les biens du ciel. Quelle grande chose que de posséder la Croix : celui qui la possède, possède un trésor. Je viens d'employer le mot de trésor pour désigner ce qu'on appelle et qui est réellement le meilleur et le plus magnifique de tous les biens; car c'est en lui, par lui et pour lui que tout l'essentiel de notre Salut consiste et a été restauré pour nous. En effet, s'il n'y avait pas eu la Croix, le Christ n'aurait pas été crucifié, la vie n'aurait pas été clouée au gibet et les sources de l'immortalité, le sang et l'eau qui purifient le monde, n'auraient pas jailli de son côté, le document reconnaissant le péché n'aurait pas été déchiré, nous n'aurions pas reçu la liberté, nous n'aurions pas profité de l'arbre de vie, le Paradis ne se serait pas ouvert ! S'il n’y avait pas eu la Croix, la mort n'aurait pas été terrassée, l'Enfer n'aurait pas été dépouillé de ses armes. La Croix est donc une chose grande et précieuse. Grande, parce qu'elle a produit de nombreux biens, et d'autant plus nombreux que les miracles et les souffrances du Christ ont triomphé davantage. C'est une chose précieuse, parce que la Croix est à la fois la souffrance et le trophée de Dieu. Elle est sa souffrance, parce que c'est sur elle qu’il est mort volontairement; elle est son trophée, parce le diable y a été blessé et vaincu, et que la mort y a été vaincue avec lui ; les verrous de l'Enfer y ont été brisés, et la Croix est devenue le Salut du monde entier. La Croix est appelée la gloire du Christ, et Son Exaltation. On voit en elle la coupe désirée, la récapitulation de tous les supplices que le Christ a endurés pour nous ».

 

 


 St André de Crète

 

" Je vois ou je crois voir tellement le dessein de Notre-Seigneur, sur ceux qui souffrent et ceux qui font souffrir, que je suis aveuglé par cette lumière.

 

J'applaudirais volontiers à ceux qui souffrent, je ne ressens qu'une sorte d'attente compatissante pour ceux qui font souffrir: les volontés et les permissions de Dieu sont si tendres, si miséricordieuses, si justifiées!"

 

 

'Son nom, sur nos lèvres, c'est si beau!

 

Je crois bien qu'il nous deviendra impossible de dire autre chose que Lui...

 

 

 

dom Delatte.

 

 

 

 


 


 

 

 

 

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article