il y a 40 ans

Publié le 30 Avril 2013

http://maxencecaron.fr/wp-content/uploads/2010/07/Jacques-Maritain.jpg

 

 

Jacques Maritain .

 

 

"Tout acte humain est un jugement porté sur la nature divine."

 

 


"Il y a si peu d'amour dans le monde, les cœurs sont si froids, si gelés, même chez ceux qui ont raison, les seuls qui pourraient aider les autres. Il faut avoir l'esprit dur et le cœur doux. Sans compter les esprits mous au cœur sec, le monde n'est presque fait que d'esprits durs au cœur sec et de cœurs doux à l'esprit mou."

 

 

l y a tout juste quarante ans, le 28 avril 1973, disparaissait Jacques Maritain. Né en 1882, converti au christianisme en 1906, il fut l’une des figures intellectuelles majeures du XXe siècle. Etudiant à la Sorbonne au tournant du siècle, il rencontre Raïssa Oumançoff, fille d’émigrés juifs arrivés à Paris en 1893. Ils se marient en 1904. Leur couple restera l’un des plus féconds, aussi bien spirituellement qu’intellectuellement. Dans leur maison de Meudon, près de Paris, se côtoient intellectuels et artistes, connus ou anonymes, croyants et incroyants.

 

Relire ou découvrir Maritain signifie se replonger dans le bouillonnement historique du XX ème siècle. En 1936, son ouvrage majeur, Humanisme intégral, publié à l’heure où éclate la guerre civile en Espagne, dissèque déjà les périls des totalitarismes à venir, en particulier le communisme. Il l'est l'un des premiers écrivains résistants. En juillet 1944, le général de Gaulle lui demande d’aller représenter la France comme ambassadeur auprès du Saint-Siège. Il s’y liera d’amitié avec Mgr Montini, futur Paul VI.

 

link

 

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article