Immaculée conception .

Publié le 7 Décembre 2013

http://copiosa.org/images/immaculate_conception_piola_lg.jpg

 

 

 

Il est intéressant de voir la vérité. Il est intéressant de reconnaître la grandeur de la Sainte Vierge et de prendre conscience à notre faible mesure, de la hauteur où Dieu l'a élevée.

 

Mais il y a quelque chose de plus. Je ne parviens pas à croire que Dieu n'ait pas voulu, aux jours de l'incarnation, nous donner la formule de son action surnaturelle et la continuité de son procédé. L' artiste qui est Dieu n'a point de procédés d'un instant qui trahissent l'imperfection de l'agent par la nécessité d'une solution immédiate et unique.

 

L'Eglise n'aurait pas déployé tant de magnificence depuis son Immmaculée Conception jusqu'à son Assomption glorieuse, si la sainte Vierge  n'avait été qu'un moyen, une industrie aimable, mais d'un instant dont le Seigneur se serait servi pour habiter parmi nous, l'instrument par lequel s'est accompli l'incarnation; un outil dont on se sert un jour.

 

Notre-Dame demeure le moyen et le procédé éternel de Dieu, la voie authentique de Dieu vers nous.

 

Ce n'est pas une fois, c'est toujours que Notre-Dame est le chemin du Seigneur vers nous. Mère de Jésus-Christ dans sa nature individuelle, Notre-Dame l'est aussi dans son corps mystique de l'Eglise :  Christus veni semper: le Christ vient toujours, mais il vient toujours par la même voie, par le même procédé, dans le silence et par sa Mère. Elle est l'introductrice auprès de lui. Dieu se répète. Les voies de l'Incarnation sont telles que Dieu n'en veut pas connaître d'autres. C'est par Notre-Dame qu'a été consommée l'union de Dieu avec la nature humaine: ce n'est que par elle que s'achèvera  l'union à Dieu pour chacun de nous: Invenerunt puerum cum Maria Matre Jesu

 

 

dom Delatte.

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article