je vous salue Marie.

Publié le 9 Février 2010

18668532


Je vous salue, lis céleste; je vous salue, rose magnifique; je vous salue Mère des humbles, Dominatrice des anges, demeure de la Divinité. Vous qui excusez les fautes, donnez la force, portez secours dans cette vallée de larmes/

 

Vierge pieuse sans égale, que Gabriel salue, qui avez mérité de porter le Christ divin agissant; Vierge avant et après l'enfantement, refuge singulier, consolez vos serviteurs dans cette vie vacillante.

 

Voici que l'humanité est dans l'étonnement que vous soyez vierge, étant mère. la faiblesse ne peut savoir les oeuvres d'une si grande vertu. La foi qui vient du ciel l'avoue, et la vérité; de vous, Mère qui portez le Christ, la Divinité a pris chair.

 

Mère, vous avez enfanté un Fils, et fille, vous avez donné le jour à votre Père; étoile, vous avez produit le Soleil; créature, vous avez fait l'Incréé; ruisseau, vous avez fait sortir la source; vase, vous avez fabriqué le Potier, en restant vierge immaculée. Par vous, Mère du Christ la vie perdue nous a été rendue.

 

 

saint Bonaventure

 

"Oh! que cette Mère si louable est douce à notre souvenir! . Marie est cet arbre enflammé qui ne se consume pas; elle est l'étoile de Jacob, qui annonce la venue du vrai Soleil ; elle est la porte fermée qui ne s'ouvre qu'au seul Roi de l'éternité. Elle a la lune sous ses pieds, elle est environnée du soleil. Elle existe telle, elle est si sainte, elle a tant de grâces, de dons, il y a en elle tant de merveilles, tant de mystères, qu'on ne les peut compter. Considérez ce grand et incomparable trésor, vous qui voulez la louer; voyez-la couronnée de fleurs, chargée de fruits, exempte de dangers, triomphante au port, plongée dans les délices célestes, unie à la Trinité. Que les hommes applaudissent! O jubilation de cette bienheureuse Mère unie à son Fils ! Comme son éclat éblouit! O fontaine de la vie, riche et inépuisable mine du pardon!"


Richard de Saint-Victor


 

 

 

 

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article