Jésus, soleil de sainteté.

Publié le 7 Février 2014

cecilia5.jpg

 

"Il n'est pour nous en ce monde qu'une douleur sans remède, et c'est de n'être pas des saints. "  Th. Deman OP .

 

 

  

Jésus est un soleil de sainteté qui veut prodiguer ses splendeurs. Il a reçu la sainteté comme principe universel de toutes les grâces, grâces de lumière, d'attrait, de force. Il n'est pas un vase, un ruisseau, un fleuve de sainteté: il en est la source vivante.

 

   Saint Jean nous dit:" C'est de sa plénitude que nous avons tous reçu, et grâce sur grâce." (Joan, I, 16). Contemplons ce rayonnement dans la vie des saints,, dans celle des Apôtres, des martyrs, des confesseurs, des vierges de tous les temps, y compris du nôtre.

 

   Disons-nous qu'à notre baptême nous avons reçu du Sauveur ce même rayonnement de vie surnaturelle. Si nous sommes retombés dans la mort du péché, l'absolution, le pardon du Christ, nous a ressuscités spirituellement, a remis notre âme sous les eaux vives de la grâce, sous le fleuve des miséricordes divines. Si nous trouvons l'épreuve, disons-nous que la grâce qui nous est offerte est proportionnée aux sacrifices demandés.

 

   Laissons-nous attirer par le Sauveur, éclairer, réchauffer, vivifier par Lui. Laissons-nous aimer par son amour très pur et très fort, qui nous purifiera de plus en plus. S'il nous fait souffrir, c'est pour nous rendre semblables à Lui, et nous associer au mystère de la Rédemption par la souffrance. Demandons-lui des grâces toujours nouvelles, jusqu'à celle de la persévérance finale, et, sans résistance, laissons ces grâces nous porter aux actes de générosité grandissante, pour notre salut, pour celui du prochain, pour la gloire du Christ.

 

Prions aussi pour avoir des saints, qui disent aux hommes de notre temps ce qu'ils ont le plus besoin d'entendre, et qui par leur vie leur révèlent l'amour du Christ pour nous.

 

   Déjà dans l'Ancien Testament le Seigneur disait à ses ministres:" Soyez saints, parce que je suis saint." (Lévitique, XI,44)

 

   Maintenant que nous avons reçu celui qui est le Saint des Saints, disons-lui:" Seigneur, sanctifiez-nous, afin que nous sanctifions votre nom, que nous reconnaissions votre bonté, et que votre règne s'établisse plus profondément en nous."

 

   C'est la première prière que l'enfant apprend de sa mère, ce sont les premières paroles du Pater:" Notre Père qui êtes aux cieux, que votre nom soit sanctifié." ou glorifié, qu'il soit reconnu saint, et non pas seulement par nos paroles, mais par nos actes, par toute notre vie, qui devrait être un chant de gloire au Créateur pour reconnaître sa bonté.

 

 

 

rp. Garrigou Lagrange.

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article