l'amour fou de Dieu

Publié le 1 Mars 2012

adan-y-eva-obra-de-masaccio.jpg

 

 

 

 

D'emblée. Dieu a aimé la race humaine d'un amour fou, jusqu'à vouloir se donner lui-même à elle dans la vision du Ciel.

 

L'offense du premier acte humain méprisant un tel amour est terrifiante.

 

Pourra-t-elle jamais être compensée ?

 

Puisque Dieu ne peut nous contraindre à l'aimer, puisqu'il accepte de jouer avec nous le jeu si périlleux de notre libre arbitre et de notre libre amour donné ou refusé,il faudrait que d'un cœur humain, non touché par nos déchéances - mais ayant expérimenté notre détresse et souffert en sa chair, qui est la nôtre, la tragédie de notre péché - monte pour nous vers le Ciel un acte de libre et infaillible amour d'une telle intensité qu'il surcompense infiniment la première offense : il faudra qu'un Dieu se fasse homme.

 

S'il n'avait pas songé à cette seconde folie de son amour.

 

Dieu n'aurait pas permis la première offense, il n 'aurait même pas créé le genre humain et tout l'univers des choses visibles.

 

 

cardinal Journet

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article