l'incroyable mission. udp+

Publié le 16 Août 2014

http://img.over-blog.com/300x300/1/10/86/49/ete-2014/10338229_10152353675748512_4349218163241999077_n.jpg

 

http://www.soschretiensdorient.fr/wp-content/uploads/2014/02/sos-chretiens-dorient-logo-site31.png

 

 

http://www.soschretiensdorient.fr/wp-content/uploads/2014/07/pub-teesh-sosco2.jpg

 

Skype Emoticons

 

 

 

 

Capture-d-ecran-2014-08-15-a-14.21.29.png

 

 

 

Une neuvaine à Saint Charbel !

Une neuvaine, pourquoi ?

 

C’est une prière traditionnelle dans l’Eglise. Elle est une succession de neuf dizaines à la Vierge Marie. Cette prière répétitive, que la Vierge Marie appelle « la prière des pauvres », est particulièrement porteuse. Saint Jean-Paul II rappelait que Marie est le « modèle d’une vie engagée avec Dieu et avec les hommes, dans le dessein de salut et la fidélité à son peuple ». Son soutien placera alors SOS chrétiens d’Orient, avant de partir en Irak, sous une divine protection maternelle.


Une neuvaine à saint Charbel

 

Saint Charbel est un saint libanais très vénéré en Orient. « Brulé par le soleil de l’Eucharistie », sa vie fut marquée par la prière, l’Adoration et l’abandon.

 

C’est par son intercession que la neuvaine sera récitée pour qu’il porte prières et supplications au Christ. Dans cette prière, saint Charbel nous enjoint à nous laisser conduire par le Christ, à nous convertir, pour que la paix entre les hommes advienne. Dans le contexte actuel, la prière est ce que nous avons de plus efficace ! Dans l’abandon au Christ, saint Charbel soulage les corps et les âmes, et il incite à construire la paix et l’Orient sous la sainte protection du Seigneur.

 

 

Cette prière est tout à fait celle dont l’Orient a besoin. Elle portera et accompagnera tout particulièrement ceux qui partent en Orient avec sos chrétiens d’Orient et apportera un soutien aux chrétiens martyrisés d’Orient.

 

http://4.bp.blogspot.com/-xsjkHBqU51I/TwAje9wm9DI/AAAAAAAADYg/Qw94LmDEyLY/s778/240180.jpg

 

« Il faut aussi des gens qui s’offrent en victimes pour le salut du monde, dans une pénitence librement acceptée, dans une prière incessante d’intercession (…) dans une recherche passionnée de l’Absolu, témoignant que Dieu vaut la peine d’être aimé et adoré pour lui-même. »

 


 

...................................................................................................

 

  c'est si facile pour certains, de pleurer, verser des larmes de crocodile,  de prier pour des gens qui sont à des milliers de kilomètres à la ronde, quand on vit dans l'opulence,  sans inquiétude aucune du lendemain; chaque jour on peut se mettre les pieds sous la table, être servi comme des princes et des rois..

  ça coûte pas cher , quand l' "autre",  "celui d'à côté"  peut " crever" sur place sans soucis,  sans aide de personne.  ça tout le monde peut le faire !

On peut s'en faire une idéologie aussi.. une de plus !

 

"mais d'où viennent-ils de la grande épreuve ! bienheureux ceux qui pleurent car ils seront consolés."

La vraie compassion, encore faut-il avoir des restes de sentiments humains,  pas la charité poisseuse  ne reste possible que dans la souffrance,  ...quand on a bu le calice parfois  jusqu'à la lie du poids du délaissement et de l'abandon, de la solitude,  alors .. oui on pense au petit Prince de saint Exupéry. "Et, couché dans l'herbe, il pleura."


 

 

 

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article