le nom du Saint-Esprit

Publié le 3 Juin 2014

Pentecostes.JPG

 

 

Considérés séparément, les deux termes esprit et saint s'appliquent également aux trois personnes, car le Père est esprit et il est saint, le Fils est esprit et il est saint; mais, quand les deux termes sont unis pour former une expression indivisible, un seul substantif, " Esprit-Saint", ils constituent le nom propre de la troisième personne.

 

C'est à elle seule que l'Ecriture l'a réservé. Pour annoncer à Marie l'oeuvre miraculeuse de l'Incarnation, l'ange lui dit :" Le Saint-Esprit surviendra en toi et t'enveloppera de son ombre." Luc I,35

 

Le même langage est adressé à Joseph:" Ce qui est né en elle est de l'Esprit-Saint. Notre-Seigneur se sert constamment de cette expression:" Le péché contre le Saint-Esprit est irrémissible. - le Paraclet, l'Esprit-Saint que mon Père vous enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses; recevez le Saint-Esprit, les péchés seront remis à qui vous les remettrez. "

 

C'est elle qu'il veut consacrer à jamais dans la formule du baptême, permanent témoignage de la foi de son Eglise:" Vous les baptiserez au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

 

Au moment de monter au ciel, il console ses disciples par ses paroles:" Vous recevrez la vertu du Saint-Esprit, qui descendra en vous, et vous serez mes témoins dans Jérusalem et dans toute la Judée et la Samarie et jusqu'aux extrémités de la terre."

 

...

 

Dès le début de l'Eglise naissante, l'expression est employée comme nom propre:" Vive Dieu, s'écrie saint Clément de Rome, et le Seigneur Jésus-Christ et le Saint-Esprit. "


La théologie fournit une explication excellente de cette appellation.

 

Esprit unique des deux autres personnes, la troisième doit avoir pour nom unique ce qui, considéré comme deux termes distincts, convient aussi bien au Père et au Fils. Voilà ce qui se vérifie présentement: pris isolément, esprit et saint se disent aussi du Père et du Fils, qui ont la nature spirituelle et la sainteté; mais, associés en un seul substantif, ils doivent former le nom propre de Celui qui unit le Père et le Fils.

 

Il faut à la troisième personne, amour du Père et du Fils, le nom qui exprime le mieux cet amour mutuel: ce nom c'est "Esprit-Saint". D'abord l'amour implique un mouvement, un élan qui emporte vers l'objet aimé, et le terme d'esprit ou de souffle traduit directement cette idée. D'autre part, il convient de l'appeler saint par excellence. La sainteté se dit par rapport à Dieu et à l'amour de Dieu, et, donc on regardera comme Saint par antonomase Celui qui est l'Amour de Dieu et qui pousse à aimer Dieu.

 

Nous venons de dire que la troisième personne est l'Amour des deux autres, nous savons, par ailleurs, qu'elle inspire l'amour divin, si bien que toutes les oeuvres de charité et de sanctification lui sont appropriées.

 

Nous devons donc lui appliquer le nom de "Saint" ajouté à celui d' "Esprit" , l' "Esprit-Saint" .. Esprit du Père et du Fils, Amour du Père et du Fils, il doit nécessairement procéder de l'un et de l'autre.

 

rp Hugon. OP

 


 


 

 

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article