le pays basque endeuillé - hommage national.

Publié le 6 Mai 2013

  md0.libe.com.jpg

 

Photo Pascal Pavani. AFP

 

 

 

 

 

315994 404624116311179 163889235 n

 

REQUIESCAT IN PACE

 

936763_406531902787067_2001969041_n-copie-2.jpg

 

MERCI !

 

 

 

  179143_407451569361767_601612387_n.jpg

 

931160_407450332695224_144880573_n.jpg

 

262535_407450356028555_391584396_n.jpg

 

 

 

 

 

diocèse de Bayonne

 

 

 

 

Le gouverneur militaire de Paris, lui-même ancien officier du 1er RPIMa accueillera lundi la première

cérémonie aux Invalides. La dépouille du sergent Stéphane Duval passera sur le pont Alexandre III vers 13h45 avant une cérémonie intime réservée à la famille, à quelques frères armes et au CEMAT.

Le lendemain, la citadelle Bergé accueillera la cérémonie d'honneurs militaires, en présence du ministre de la défense. On ignore à ce stade si elle sera ou non ouverte à des tiers.

Pour le dernier mort en opérations du régiment, l'ADJ Gilles Polin (transmetteur comme Stéphane Duval), la citadelle avait exceptionnellement ouvert ses portes à la presse, et le président de la République était en personne venu honorer la mémoire du commando.

Son nom va être rajouté aux 13 déjà présents sur la stèle en pierre de la Rhune implantée à l'entrée de la citadelle.

 

link

 

 

 

Les honneurs militaires lui seront rendus le lundi 6 mai 2013 en l’Hôtel national des Invalides.

 

--- A partir de 13h30: Le général de corps d’armée Hervé Charpentier invite le plus grand nombre de nos concitoyens à manifester leur hommage et leur solidarité envers notre héros, mort pour la France dans l’accomplissement de sa mission, par une présence digne, silencieuse et fraternelle sur le pont Alexandre III, entre les 7è et 8è arrondissements de Paris, à partir de 13h30. 

 

--- 13h45: Passage du cortège funèbre sur le pont Alexandre III.

 

--- 14h00: Une cérémonie intime d’honneurs militaires réservée à la famille et aux compagnons d’armes sera présidée par le Général d’armée Bertrand Ract-Madoux, chef d’état major de l’armée de terre, à l’Hôtel national des Invalides.

____________________________________________

 

Le mardi 07 mai à 14h00, le ministre de la défense sera à la Citadelle Général Bergé de Bayonne pour présider l’hommage national au caporal-chef Duval.

- Par respect pour sa famille, cette cérémonie NE sera PAS publique.

- Néanmoins chacun peut à tout moment déposer des fleurs devant le régiment.

____________________________________________

 

--- L'Histoire militaire du pont Alexandre III ---

 

Les rassemblements sur le pont Alexandre III, à Paris, devant Les Invalides, ont commencé en 2011 à l’appel d’associations d’anciens combattants et de familles ayant des proches en Afghanistan pour lutter contre l’indifférence générale dans laquelle les soldats français se battent et meurent.

Cette tradition perdure aujourd’hui avec notre engagement au Mali.

 

Cet hommage de la population est une tradition ancrée depuis longtemps dans les pays Anglo-saxons, au Canada, par exemple, la route où passent les convois des soldats tués en Afghanistan a été rebaptisée « Highway of Heroes » et des milliers de Canadiens se pressent sur ses bords en signe d’hommage, le village de Wootton Bassett au Royaume-Unis est le lieu de grand rassemblements et on sait à quel point l’Amérique, démocrate et patriote sait rendre hommages à ses fils morts au combat.

 

 



Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

maret 06/05/2013 15:22


ne pouvant être présente sur le pont Alexandre III, je me suis procuré des bleuets auprès de l'Office des Anciens Combattants de Nantes et je port ce bleuet à l'annonce de chaque mort au combat
et jusqu'à la dte de la cérémonie aux Invalides. ma façon de rendre hommage aux morts pour la France.

philippe 06/05/2013 15:37



moi suis allé à confesse !



Monteilhet Françoise 06/05/2013 13:06


Ne pouvant être présente à 13h45 sur le pont Alexandre III à Paris, j'irai mettre un cierge en l'église Saint-Louis d'Antin, Paris 9. Vous pouvez en faire part à la famille. Ayant moi-même eu des
militaires dans ma famille - frère, cousin, oncle, grand-oncle, grands-pères dont un mort à la tête de ses hommes en août 14, je connais le sacrifice mal reconnu de nos soldats. 

philippe 06/05/2013 13:28



RIP