lectio divina: de l'amitié

Publié le 25 Août 2013

http://www.arthermitage.org/Rembrandt-Harmensz-van-Rijn/David-and-Jonathan.jpg

 

"Lorsque David eut finit de parler à Saül, l'âme de Jonathan s'attacha à l'âme de David et Jonathan se mit à l'aimer comme lui-même."Ainsi naquit l'amitié entre David et Jonathan, un des plus beaux et plus touchants exemples d'amitié vraie que nous rapporte l'Ancien Testament.

 

Jonathan était fils du roi Saül. Après la victoire de David sur Goliath, "Saül le retint ce jour même et ne lui permit pas de retourner chez son père. Jonathan conclut un pacte avec David, car il l'aimait comme lui-mêm: Johnathan se dépouilla du manteau qu'il avait sur lui et il le donna à David , ainsi que sa tenue, jusqu'à son épée, son arc et son ceinturon." I Sam. 18,34

 

L'amitié de Jonathan fut mise à rude épreuve car Saül devint jaloux de David et chercha plusieurs fois à le faire périr. Jonathan sut conjurer le danger et protéger David :" parce qu'il l'aimait de toute son âme." I Sam. 2O, 17

 

...

 

Quand Jonathan périt avec son père à la bataille de Gélboé, David pleura son ami. Il entonna cette complainte:

 

"Jonathan, par ta mort je suis navré,

j'ai le coeur serré à cause de toi, mon frère Jonathan.

Tu m'étais délicieusement cher,

ton amitié m'était plus merveilleuse

que l'amour des femmes." II Sam. I,26

 

"Un ami fidèle est un puissant soutien:

qui l'a trouvé a trouvé un trésor.

Un ami fidèle n'a pas de prix,

on ne saurait en estimer la valeur" Eccl. 6,14 15

 

"Que jahvé soit pour toujours entre moi et toi." dit Jonathan à David. En effet, il n'y a de bonheur dans une amitié que si Dieu y préside. " Il n'y a pas de vraie amitié, dit saint Augustin, à moins que toi-même, Seigneur, ne la soudes, en assemblant des êtres adhérant d'abord à toi par la charité diffuse dans leurs coeurs."

 

 

Une amitié vraie donne assurance et sécurité, "elle est un baume de vie" Eccl. 6,16 parce qu'elle est fondée sur une communauté de pensées et de sentiments. Elle ne demande aucun salaire mais accepte tous les sacrifices.

 

"L'amitié, je la reconnais à ce qu'elle ne peut être déçue" A. de Saint Exupéry.

 

" Nul ami n'est utile et n'est ami avec plénitude que s'il est le précurseur d'un Ami plus grand. Le bien souverain est de jouir de Dieu ensemble. J'apprends à goûter Dieu dans ton coeur, mon aimé; j'apprends en Dieu à apprécier ton coeur, où je retrouve une saveur céleste. Pour être un ami précieux, il faudrait pouvoir se passer d'ami, s'appuyant uniquement sur l'Ami suprême. Cette haute indépendance bien comprise n'est ni dureté, ni insensibilité, ni misanthropie, ni misoginie, elle en est le contraire: elle est le commencement du don et elle en assure le retour."

 

Père Sertillanges.

 

"j'apprends en Dieu à apprécier ton coeur, où je retrouve une saveur céleste, ..  il n'y a rien de tout ça !


  A l'abbaye oui ..il y a des des gens qui d'emblée nous font toucher le surnaturel, parfois des petits enfants, .Nathanaël, ici,  surprenant comme s'il avait déjà trouvé Dieu, peut- être même pas 14 ans ..des personnes agées malgré toutes les épreuves de la vie, des jeunes

il suffisait  de regarder . Alexandre ou le reste ou même ici Peter l'espace de trois jours... ou nos abbés prier, faire oraison après leur messe, ça c'est de l'exceptionnel . du nec plus ultra ... !  une franchise à rajouter pour  gens pieux ..Avec l'ami Roger on respirait cette atmosphère de ciel anticipé avec bonheur, étonnement devant la profondeur de certains. .

 

je retrouve une saveur céleste,

 

 

  en général on fonce sur son portable tout de suite après une eucharistie, - faut pas dire messe ça fait tratra ..! - place aux affaires courantes urgentes, c'est mieux..on s'éclate, . En l'espace de .. quelques secondes ,  tout est oublié si rapidement, on a plié bagages, on plie Dieu comme on a fait la vaisselle. .. ..!  Dieu dans tout ça... ?  mystère: on a eu l'eucharistie,, le pain de la route comme ils disent  . !  il faut faire avec.. 


Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article