les noces de Cana

Publié le 18 Janvier 2014

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f6/Bartolome_murillo-bodas.jpg/630px-Bartolome_murillo-bodas.jpg

 

 

   Dans le premier miracle de Notre Seigneur, aux noces de Cana, l'Eglise veut mettre encore en lumière devant le monde son "Epiphanie". "Il manifesta sa gloire", lit-on à la fin du récit, c'est-à-dire il manifesta sa divinité, par son miracle.

 

   Cet Evangile est plein d'édification. Quelle charmante image  du Sauveur, il nous présente!  Le Christ est ami de la joie, il prend part aux fêtes de famille et les sanctifie; son premier miracle est fait pendant les noces. Et dans Marie nous voyons  la plus noble image de la femme et de la mère, partout secourable, prévoyante, serviable, modeste, ne montrant pas de susceptibilité quand on n'accorde pas ce qu'elle demande,; ce que dit saint Paul dans son beau cantique de la charité s'applique parfaitement à elle: la charité est patiente, bienveillante, ne connait pas l'aigreur. Marie par son intercession a obtenu le premier miracle. L'Evangile contient encore de profondes pensées mystiques. Nous nous rappelons la merveilleuse antienne de l'Epiphanie:"

 

   Aujourd'hui l'Eglise est unie au céleste Epoux..." Dans l'Ancien et le Nouveau Testament, nous rencontrons fréquemment l'image des noces et de l'Epouse. Le Christ est l'Epoux et l'Eglise est l'Epouse.

 

   Chaque messe est comme une noce, la table nuptiale y est dressée.

 

dom Pius Parsch

 


Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article