Marie et l'Eglise.

Publié le 10 Mai 2010

maria.jpg

 

lundi: mystères joyeux .

 

" Marie était libre. Elle savait à quelle responsabilité elle vouait sa vie. Elle n'ignorait pas, la jeune Vierge, les conditions tour à tour douloureuses, terribles, sanglantes qui devaient être le cortège assuré de sa vie. Elle savait que ce Fils prédestiné était un messager de souffrance et que sa vie serait trainée sur des épées nues...

Dans le court intervalle du message évangélique, elle embrassa tout, calcula tout, mesura tout.

L'Ecce ancilla Domini, le Fiat mihi ne fut pas retardé pour cela: elle vit devant elle cet océan de souffrance, là où nous ne voyons que grandeur et joie.

Mais la parole fut prononcée, l'union était accomplie, l'Alliance conclue, et dans le Sanctuaire virginal reposait le Fils de Dieu."


Voilà le mystère de l'Annonciation!

Merci à Dieu, merci à notre Sauveur, et merci à Notre Dame qui a dit: Oui !

 

Dom Roy , Fontgombault

 

Merci à notre Saint Père qui prononce toujours ce même Oui et  ce Oui, fécondité pour les vocations sacerdotales et religieuses. 


 


Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article