mercredi des 4 temps: Jonas

Publié le 11 Mars 2014

 

http://nihilnovum.files.wordpress.com/2010/12/bruegheljonas.jpg

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/44/Pieter_Lastman_-_Jonah_and_the_Whale_-_Google_Art_Project.jpg

 

 

 

Les deux antiennes du lever et du coucher du soleil nous parlent de Jonas. " De même que Jonas a été trois jours et trois nuits dans le ventre du poisson, de même le Fils de l'Homme sera dans le sein de la terre" ( ant. Magnificat)

 

Le signe de Jonas est la figure de la mort du Christ. ( saint Ambroise)

 

au jeudi des 4 temps

 

http://ismaelojeda.files.wordpress.com/2011/08/suplica_mujer_cananea.jpg

 

 

"et voilà qu'une femme Chananéenne, sortant de ces contrées, lui dit avec grands cris : Ayez pitié de moi, Seigneur, fils de David; ma fille est cruellement tourmentée par le démon."

 

  La Chananéenne est le type des pénitents. Que nous prêche-t-elle? La persévérance dans la prière et la pénitence humble. Elle ne se décourage pas, même quand le Seigneur ne la regarde pas et ne daigne pas lui adresser la parole. Cette persévérance est déjà une grande preuve d'humilité. Comment reçoit-elle l'humilitation? Le Seigneur la compare aux chiens. Elle accepte la comparaison et en fait un motif de sa prière: Oui, je suis un petit chien et je me contente des miettes qui tombent de la table des enfants. Elle a supporté victorieusement l'épreuve: celui qui s'abaisse sera élevé.

Pénitence humble. Par là, nous atteignons la racine de tout notre malheur; nous combattons notre susceptibilité, notre amour de l'honneur, notre orgueil.

 

Vendredi des 4 temps.

 

http://palabradediosdiaria.files.wordpress.com/2012/07/curaciondeparalitico.jpg

 

"Lève-toi, prends ton grabat et marche."

 

Le monde est une maison de malades, où gît l'humanité accablée sous le poids du péché originel et des nombreux péchés personnels. La piscine miraculeuse est l'Eglise avec ses sources intarissables du baptême et de l'Eucharistie, qui jaillissent de la Croix du Christ. Le Christ, le divin mèdecin, vient visiter les malades privés de secours et qui aspirent à la délivrance. Il s'avance à travers les galeries et il trouve un malade.

 

Ce malade, c'est chacun de nous; il lui demande: veux-tu être guéri? Le Christ, dans le baptême, nous a donné la vie divine, et il la renouvelle sans cesse dans son Eglise, implorant la délivrance et la guérison de nos faiblesses. Le Seigneur nous rencontre et nous adresse cet avertissement:" Te voilà guéri, ne pèche plus, de peur qu'il ne t'arrive quelque chose de pire." Dans la source salutaire de l'Eucharistie, notre jeunesse de grâce trouve son renouvellement et sa fleur.

 


 



Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article