mon Dieu, donnez-nous beaucoup de saints prêtres.

Publié le 12 Juin 2011

DSC06840.JPG

 

DSC06842.JPG

 

DSC06777.JPG

 

prions pour toutes les ordinations sacerdotales de ce mois de Juin 2011

+

 

 

 

 

 

Jésus n’est pas venu pour être servi mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude. Jésus est le Serviteur par excellence.

La croix est l'antidote de l'idéologie.


 

« On ne peut se décider à être un saint sans qu’il en coûte beaucoup de renonciations, de tentations, de persécutions, de toutes sortes de sacrifices » disait Mère Térésa.

 

Elle ne faisait qu’emboîter le pas aux propos du Saint Curé  d'Ars que relevait un de ses des auditeurs attentifs : « Un chrétien doit être toujours prêt au combat.

 

Ce sont nos combats qui nous obtiendront le ciel. Tous les soldats sont bons en garnison. C’est sur le champ de bataille que l’on fait la différence entre les courageux et les lâches ». Et il ajoutait : « La pire des tentations, c’est de n’en point avoir. La croix, c’est l’échelle du ciel. »

 

Dans un siècle de sentimentalisme exacerbé et d’hégémonie de l’émotionnel, la foi de Jean-Marie Vianney se situe à front renversé.

 

Elle assume les contraintes de la vie et de notre humanité. Elle ne s’arrête pas au ressenti. Elle cherche l’adhésion, la ferme adhésion au Christ. Elle puise dans la fidélité au Maître la force de sa propre fidélité, jusqu’à faire sienne sa mission. Telle est la foi du prêtre. Il la professe à la fin de la consécration : « Il est grand le mystère de la foi ».

 

mgr REY.

 

"Si les enfants et les jeunes voient des prêtres trop occupés, prompts au mécontentement et aux plaintes, négligeant la prière et les devoirs afférents à leur ministère, comment pourront-ils être attirés par la voie du sacerdoce?

Si, en revanche, ils font en nous l'expérience de la joie d'être ministres du Christ, de la générosité dans le service à l'Eglise, de la capacité à prendre en charge la croissance humaine et spirituelle des personnes qui nous sont confiées, ils seront poussés à se demander si, pour eux aussi, ce ne serait pas cela la "meilleure part" (Lc 10, 42), le choix le plus beau pour leurs jeunes vies.

 

bx Jean-Paul II

 

 

 

 

 


Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article