notre encens...

Publié le 1 Janvier 2014

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/ae/Museo._Tabla_de_la_Adoraci%C3%B3n_de_los_Reyes_Magos%2C_de_Pedro_de_Campa%C3%B1a.jpg

 

 

Offrons auj. au Seigneur avec le second Mage de l'encens.

 

L'encens est, dans la liturgie, le symbole de l'adoration du Christ.

 

A la grand'messe, à l'Evangile comme à l'Elévation, on offre de l'encens à Notre-Seigneur; de même dans le culte extra-liturgique de l'Eucharistie, on emploie l'encens comme un témoignage d'adoration.

 

En offrant l'encens, la communauté chrétienne veut aujourd'hui manifester sa foi vivante à la divinité de Jésus-Christ et à la présence réelle de l'Homme-Dieu dans nos saints mystères. Il ne faut pas que ce soit une foi théorique, mais cette foi chaude et vivante qui devient brûlante au Saint-Sacrifice. A l'Evangile, le Christ est au milieu de nous et, pendant le Canon, caché sous les voiles eucharistiques, il est réellement présent.

 

Voilà quel est notre encens.

 

Mais l'encens est aussi le symbole de la prière:

 

" Que ma prière s'élève vers toi, comme la fumée de l'encens" chante chaque soir l'Eglise avant le Magnificat. Offrons donc aujourd'hui au Seigneur le don de notre prière. La prière est, il est vrai, quelque chose de tout personnel, s'élevant de notre âme vers l'Esprit de Dieu, et plus elle sort des profondeurs de l'âme, meilleure elle est. Mais la prière est aussi dans le service de cour que nous devons à la divine Majesté.

La prière la plus agréable à Dieu est toujours la prière de l'Eglise et avec l'Eglise, parce que cette prière est, en dernière analyse, la prière du Christ, du Christ mystique dont l'Eglise est précisément le corps;. Ainsi nous offrons aujourd'hui au Seigneur, avec l'encens, la prière liturgique.

 

 


 

du même auteur.

 


Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article