ô saint Joseph, patron de l'Eglise universelle.

Publié le 2 Mars 2010

http://i41.servimg.com/u/f41/11/61/74/35/stjose10.jpg


Respice de Cœlo, et vide, et visita vineam istam, et perfice eam !

 


0 Joseph! abaissez jusqu'à nous vos regards, du haut du Ciel où vous vivez dans la joie et la lumière. Voyez la grandeur de nos misères et de nos infirmités sans nombre ; visitez cette vigne de la sainte Église Catholique, répandue abondamment par tout le monde, et faiteslui porter, de toutes parts, les fruits les plus nombreux et les plus doux.

 

Respice de Cœlo, et vide: Regardez du haut du Ciel, et voyez : car la distance immense qui sépare les Bienheureux du froid séjour de notre terre, n'est point assurément un obstacle à la claire connaissance qu'ils peuvent avoir de tout ce qui se passe parmi nous. C'est dans le Verbe de Dieu que les Saints connaissent et contemplent toutes choses : c'est dans ce Miroir toujours fidèle qu'ils aperçoivent les objets que le Seigneur a résolu de leur montrer. Ah ! sans doute, dans l'Abîme de cette Lumière admirable, au milieu de ces Splendeurs infinies qui sont la Pensée du Dieu vivant ; sans doute, nos fragilités et nos fautes, notre malice et notre endurcissement présentent quelque chose de plus triste, et de plus touchant pour le cœur compatissant qui les contemple.

 

Regardez-les donc, nous vous en supplions, ô bon Joseph! regardez-les d'un œil de père; regardez-les comme un ami, comme un frère : car tous ces noms si doux et si sacrés vous conviennent; vous êtes nôtre, vous nous appartenez par les titres les plus chers et les plus saints.

 

Mais ne vous bornez point à connaître, dans la lumière de Dieu, la foule des faiblesses et des douleurs que nous portons sans cesse dans nos corps et dans nos âmes : Vide et Visita vineam istam : visitez par votre secours cette vigne de l'Église, que Marie, votre chaste Épouse, a fécondée par ses peines et ses prières; que Jésus-Christ, votre Fils, s'est acquise par l'effusion de tout son Sang.

 

L'Église, comme une vigne choisie, est appelée à produire abondamment les raisins des bonnes œuvres. Aucune bête ennemie, aucun hérétique, aucun persécuteur, aucun démon, ne doit avoir le pouvoir de franchir les limites qui l'entourent et la protégent. Cette vigne doit être comme un jardin fermé , défendue contre toute attaque, à couvert de tout malheur. Elle doit donner, en tout temps, au céleste Vigneron, le suave parfum de ses fleurs nouvellement épanouies; et aussi le suc généreux de ses fruits, mûris heureusement sous les rayons du vrai Soleil de Justice.

 

En tout temps, elle doit produire le Vin généreux de la Grâce, cette Liqueur précieuse que ne peut imiter aucune des industries humaines, cette sainte Liqueur qui réjouit le cœur de l'homme, qui le fortifie dans la peine, et qui sait le remplir d'un vaillant enthousiasme et d'un doux enivrement.

 

Mais combien de misères et de malheurs assiégent de toutes parts, aujourd'hui, cette vigne bien-aimée! Que de tristesses, que d'inutilités, que de vices ! Combien de ceps atteints par les plus graves maladies ! Combien de branches stériles, et déjà toutes desséchées ! Combien de feuilles tachées et déchirées, à moitié dévorées par l'ennemi !

 

Combien de fleurs arrêtées dans l'épanouissement de leurs corolles, et frappées à mort dans leurs germes ! Combien de raisins secs et vides, sans grosseur et sans saveur !

 

C'est pourquoi levez - vous, ô Joseph ! levez-vous, et venez dans votre bonté, dans votre force et votre gloire! Visitez cette vigne : Visita vineam istam, et Perfice eam: et rendez-la parfaite. Perfice eam: rendez-la toute parfaite, sans avortements et sans souillures ! Rendez-la toute féconde et toute belle, toute riche et tout heureuse ; afin qu'après avoir germé, fleuri, fructifié par vos soins, sur cette terre, nous puissions être enfin transférés dans le Royaume céleste, où vous régnez dès maintenant près de Marie, près de Jésus, près de Dieu, Père, Fils, et Saint-Esprit, afin que nous puissions chanter avec vous, pleins d'une sainte exultation, les mélodies de l'éternel Alleluia.

 

Alleluia ! Soyez loué, Seigneur Dieu, Créateur de toutes choses! Père plein de miséricorde et de puissance ! Soyez loué dans le Ciel et sur la terre, par les Anges et par les hommes ; soyez loué, pour tous les dons que Vous avez accordés à saint Joseph, et pour tous les dons que saint Joseph nous accorde. Surtout, soyez loué pour Vous-même, qui, seul et sans rival, vivez, dominez et régnez, maintenant et à jamais !

R.P. Poutton

O.P.

+

http://idata.over-blog.com/1/10/86/49/decembre-2009/93029.png

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article