Saint Vincent de Saragosse

Publié le 11 Mai 2010

 

 

  http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/70/Vicente_de_Zaragoza_(School_of_Francisco_Ribalta)_XVII_century.jpeg

 

capt.photo_1273578425961-1-0.jpg

 

screenshot_01-copie-2.jpg

 

 

Le cardinal José Policarpo, patriarche de Lisbonne, a offert à Benoît XVI une relique du diacre Saint Vincent de Saragosse, en signe de la détermination des catholiques de Lisbone à servir et à rester fidèles, comme les chrétiens mozarabes sont restés fidèles.

 

Au début de la messe en plein air sur l'esplanade de « Terreiro do Paço », à Lisbonne, le cardinal Policarpo a rappelé que saint Vincent, martyr, est le saint patron de la ville de Lisbonne.

 

C'est en effet le premier roi, a-t-il ajouté, qui a envoyé chercher les reliques du saint martyr de Saragosse pour qu'il enseigne aux chrétiens de Lisbonne comment « servir avec amour » et leur communique le « courage de souffrir lorsque la fidélité le demandait ».

 

Ce cadeau signifie, a souligné le patriarche, « notre désir de servir » et « notre détermination à être fidèles, coûte que coûte ».

 

Saint Vincent (+ 304) est né à Saragosse, en Espagne, où il fut diacre de l'évêque Valère (+305 ou 315) qui souffrait d'un défaut d'élocution. Lors des persécutions de Dioclétien et Maximien, l'évêque et le diacre furent arrêtés et emprisonnés. Le procurateur Dacien les fit comparaître, et Vincent prit la parole pour confesser leur foi commune. Dacien condamna Valère à l'exil et Vincent à la torture. Ce dernier conserva un calme inaltérable et mourut le 22 janvier 304. Vincent ayant été torturé sur une maie de pressoir, il est devenu le saint patron des vignerons - du sang ayant coulé dans le pressoir à la place du vin -.

 

Dacien chercha à triompher de lui après sa mort en exposant son corps en pleine campagne et en le livrant aux bêtes, mais un corbeau protégea sa dépouille : le reliquaire offert par le patriarche à Benoît XVI était décoré de deux corbeaux, amis du saint. Dacien ordonna alors de lester le corps d'une pierre et de le jeter à la mer.

 

Anita S. Bourdin

zenit.org

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S


Répondre