sine sanguine, non fit redemptio.

Publié le 18 Janvier 2010

http://i34.photobucket.com/albums/d149/plumedargent/Art/treeoflife.gif



http://www.omelie.org/catechesi2009/corpusimg2.jpg


“La souffrance acceptée et offerte fait de nous des sauveurs. « Sine sanguine, non fit redemptio… » Et les occasions ne nous manquent pas.”

« sans effusion de sang, il n’y a pas de rachat. »”

père Jacques de Jésus
carme


"

"La douleur et la souffrance demeureront toujours le moyen authentique de la réhabilitation de notre nature pécheresse; les saints aspireront toujours, par un invincible attrait, à parfaire ce qui manque à la passion du divin Rédempteur; et après leur Maître, après la Reine des Martyrs, ils puiseront un ineffable bonheur en achevant à leur dépens l'oeuvre de la Rédemption...

 

Il n'est rien d'absolument bon que Dieu et sa volonté: la souffrance n'a qu'une bonté relative et empruntée; elle n'est qu'un moyen et non une fin. Au ciel il n'y en aura plus: "Et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses auront disparu."

 

Et en ce monde, encore qu'elle soit un procédé pour faire jaillir l'amour, elle ne lui est point indispensable. Elle ne fait pas le mérite, quoiqu'elle en soit souvent l'occasion; et, si l'amour ne se joint à elle, elle habite les sombres demeures où se meut l'esprit du mal.

 

Notre principale recherche en ce monde doit dont être celle du souverain bien; telle doit être l'occupation de notre vie terrestre, si nous voulons entrer dans les vues de celui qui nous a créés pour l'aimer, le servir, faire le bien qui est sa volonté et ainsi entrer dans la vie éternelle, c'est-à-dire dans l'éternelle béatitude.

 

Dieu a attaché à la réalisation de ce plan la gloire accidentelle qu'il voulait tirer de la création humaine.

 


Mère Cécile Bruyère.
la vie spirituelle et l'oraison.




Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article