suivre l'étoile, avec les moines.

Publié le 8 Janvier 2014

http://4.bp.blogspot.com/_slCpKH6sv2I/TPi-ApTPdBI/AAAAAAAAEyE/Ei2Gskz7ju0/s1600/ESTRELLAS%2BNAVIDE%25C3%2591AS.jpg

 

 

Pour nous aussi s'est levée une étoile, c'est la grâce de la part de Dieu et la foi de notre part.


 

Sans cette étoile, il n'y a pas pour nous de christianisme. Combien nous devons remercier Dieu qui nous a choisis entre mille, comme les Mages, pour nous appeler à la foi.

La foi est une grâce de Dieu, nous ne pouvons pas nous la donner, mais nous pouvons la cultiver nous et l'accroître, nous ne devons pas nous exposer à la perdre. Cette étoile brille devant nos yeux. Quelle nous oriente et nous guide !l'étoile des moines. 

 

 

Le second acte est le chemin.

 

C'est notre vie. Les Mages suivirent l'étoile, comme les moines de Fontgombault, ils quittèrent leur pays  peut-être sous les moqueries de leurs compatriotes, ils voyagèrent à travers les déserts et les solitudes par monts et par vaux. ... jusqu'à Wisques, Clear Creek, Randol, Donezan  !!!

 

 

Le voyage des Mages et des moines  est un modèle de vie chrétienne. Nous devons sortir du pays de notre chair, nous devons être des moines, des  pèlerins et des étrangers. 

 

Le chemin de notre vie est solitaire, le monde prend d'autres voies. Ce n'est pas un chemin de roses c'est un chemin à travers le désert. Et un ennemi nous guette, un Hérode (le modernisme peut-être)  qui veut éteindre et nous barrer la route: le démon.

 

 

Où nous mène ce chemin?

 

 

Le but est le Christ, non le Christ enfant, mais le Christ glorieux dont la vision nous rendra éternellement heureux, le Christ qui reviendra au moment de la mort.


La vie chrétienne n'en a pas d'autre que la parousie; tous les autres buts, si saints soient-ils nous égarent.

 

Toute l'année est une marche des Mages et des moines sous la conduite de l'étoile vers le but suprême le Christ.

 

 

dom Pius Parsch revu et corrigé.

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article