temps de chien...

Publié le 7 Octobre 2012

 

 

Là-bas dans la campagne, loin de là-haut dans la montagne, la nuit est tombée avec la pluie, qui ne cessait pas. Placide regardait à travers les carreaux la nuit opaque et il voyait briller les étoiles du ciel du pays basque, peut-être à Pâque irait-il, qui sait ... ?

 

Il était temps d'aller au lit, c'est encore là qu'on était le mieux par ce temps de chien, dans le jardin d'à côté Beetoven qui allait et venait s'est arrêté et a levé le nez.

 

Il fallait s'habituer à cette nouvelle maison, ce nouveau décor, cette nouvelle chambre, ce nouveau lit... Placide lit, le livre glisse sur la couverture, il s'endort, là-haut dans la montagne le joueur de pipeau joue un air mélancolique dans la nuit obscure.

 

Bêtoven pousse la porte entrebaillée de la maison, se dirige vers la chambre et s'allonge au pied du lit où Placide soupire d'un sommeil agité.

 

Le calme s'est installé, Placide dort d'un sommeil apaisé, les deux respirations régulières n'en font plus qu'une, la pluie a cessé.

 

Au milieu de la nuit Placide s'éveille, il a soif et songe à chercher un verre d'eau à la cuisine, il pose un pied sur quelque chose de doux et chaud, il ne se souvient pas d'avoir déjà installé une descente de lit, il tâte d'un pied hésitant, le tapis est de bonne qualité, c'est étonnant, le tapis bouge et ondule, c'est encore plus étonnant, Placide tâte de l'autre pied, se dit que tout cela est étrange et qu'il ferait mieux de continuer à dormir. Il se rendort.

 

Le matin il trouve un mail du parisien.. qui s'inquiète de savoir s'il a bien dormi. "J'ai très bien dormi, lui répond-il, mais on fait de drôles de rêves ici, je me suis endormi avec mes chaussettes comme ça m'arrive quand j'ai froid aux pieds, n'empêche que ce matin mes chaussettes sentaient le chien."

 

...

 


Rédigé par le parisien

Publié dans #divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N

merci du bon fou-rire que j 'ai eu en lisant la nuit dePlacide!!
Répondre
P