Publié le 18 Avril 2008







10 Avril 2008

. Je serais prieur ou abbé d'une communauté nouveau style, en voyant cela je me dirais il n'y a pas, il doit nous manquer quand même quelque chose mais comme dit dom Courau beaucoup "ne savent même plus juger de  ce qui leur manque..." hélas, ils se contentent de bien peu...




Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 17 Avril 2008




"La souffrance et le mal sont là qui nous atteignent, avec leur poids d'absurdité qui terrasse. Il s'agit de transformer l'absurde de nos vies, car la souffrance reste absurde, en l'ouvrant à l'amour de Jésus crucifié. Sur la croix Dieu se sert de l'absurde qui nous écrase pour l'ouvrir en chemin de vie. Par sa croix, Jésus nous aide à traverser la souffrance que nous pouvons rencontrer dans nos vies en étant vainqueurs, non terrassés. Il s'agit de plus de transformer cet absurde en instrument de compassion et de salut pour nous-mêmes et nos frères en humanité. Là est le difficile, là est la vie théologale. Ce simple regard de foi demande beaucoup d'effort et d'oubli de soi pour être plus en Jésus qu'en soi-même alors même que l'épreuve envahit ou blesse.

Ainsi quand l'épreuve arrive, il s'agit de l'accepter comme venant de sa main, comme une proposition de sa part pour l'aider, le consoler. C'est là qu'il faut faire très attention à ce que l'on met sous les mots et ne pas transformer Dieu en un Dieu sadique. Trop souvent on entend dire que c'est Dieu qui m'envoie telle épreuve, or nous le répète St Jacques 1,1-17 « Dieu n'éprouve pas par le mal et tout don de valeur vient de Dieu en qui il n'y a point d'obscurité. »

 C'est l'image que nous pouvons avoir de Dieu qui est en cause, or Dieu est bon, en lui est la source de la Vie, non de la mort et de tout ce qui tourne autour. Dieu est créateur et dans ce mot on perçoit toute la dynamique de vie qu'il porte. En lui la mort n'existe pas.

Quand Dieu regarde l'homme, c'est pour mettre en lui la vie, sa Vie. Au livre de la Genèse, lorsque Dieu regarde sa création au soir du sixième jour, il s'exclame et dit en regardant le couple qu'il vient de créer, « cela est très bon ».

Dieu regarde avec son regard plein de bonté, de beauté, de vie et c'est cette vie qu'il souhaite partager à l'être humain."

Le coeur humain est trop petit pour comprendre ce que le verbe Aimer veut dire. Seul Jésus le peut et l'âme ne peut que participer à ce mystère. "

site du
carmel.


"Le Christ nous fait entrer dans le mystère et nous fait découvrir le « pourquoi » de la souffrance, dans la mesure où nous sommes capables de comprendre la sublimité de l'amour divin. "

jean Paul 2

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 17 Avril 2008


En regardant ta Croix,
O mon Maître,
apprends-moi
comment n'aimer que toi.

+


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 17 Avril 2008




"Mais on ne peut se cacher la réalité : la liturgie, surtout paroissiale, en rompant brutalement avec la façon traditionnelle il y a trente ans, a porté atteinte à son essence même en tant que prière publique solennelle.
 Certes, on peut y trouver de la piété, mais ce grand fleuve qui défie les siècles semble couler désormais ailleurs, et n'être plus sous nos yeux : et c'est un grand dommage pour les fidèles qui, pour la plupart, ne savent même plus juger de ce qui leur manque. "


dom Courau
Père Abbé de Triors

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 17 Avril 2008



"Qu'est-ce qu'un saint ? Quelqu'un qui est arrivé au-delà des limites humaines. Mais il est impossible de définir ces limites. Je pense que c'est en rapport avec l'énergie de l'amour. Le contact avec cette énergie provoque une sorte d'équilibre dans le chaos de l'existence. Le saint n'éradique pas ce chaos. Sinon, le monde aurait changé depuis longtemps. Et je ne crois pas qu'un saint puisse éradiquer ce chaos même en ce qui le concerne : l'idée d'un homme mettant de l'ordre dans l'univers a quelque chose d'arrogant et de belliqueux.

 L'équilibre est sa gloire. Il surfe sur les bosses comme une paire de skis sans maître. Son trajet caresse la colline. Sa trace dessine la neige à un moment particulier, dans un aspect particulier façonné par le vent et la montagne. Quelque chose en lui aime tant le monde qu'il s'abandonne aux lois de la gravité et du hasard. Loin de voler avec les anges, il trace avec la fidélité d'une aiguille de sismographie un relevé du tangible. Il vit dans le danger et la finitude, mais il est chez lui dans le monde. Il peut aimer les êtres sous leur forme humaine, les formes tourmentées et magnifiques du coeur. C'est bien d'avoir de tels hommes parmi nous, de tels monstrueux équilibristes de l'amour."


Leonard Cohen, Les Perdants Magnifiques


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 16 Avril 2008


Dieu éternel et tout puissant,
qui nous a créé à ton image,
et qui nous invite à rechercher tout ce qui bon, vrai et beau,
plus spécialement en la personne divine
de ton fils unique, notre Seigneur Jésus-Christ,
nous te supplions de nous accorder,
par l'intercession de Saint Isidore, evêque et docteur,
qu'au cours de nos voyages à travers l'Internet
nous dirigions nos mains et nos yeux
seulement vers ce qui te plaît
et que nous traitions avec charité et patience
toutes les âmes que nous rencontrons.
Par Jésus, le Christ notre Seigneur.

Amen.

 

scouts  clan  OZANAM..

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 16 Avril 2008


Sagesse I - XXI

    Va ton chemin sans plus t'inquiéter !
    La route est droite et tu n'as qu'à monter
    Portant d'ailleurs le seul trésor qui vaille
    Et l'arme unique au cas d'une bataille,
    La pauvreté d'esprit et Dieu pour toi.

    Surtout il faut garder toute espérance.
    Qu'importe un peu de nuit et de souffrance ?
    La route est bonne et la mort est au bout
    Oui, garde toute espérance surtout.
    La mort là-bas te dresse un lit de joie.

    Et fais-toi doux de toute la douceur.
    La vie est laide, encore c'est ta sœur.
    Simple, gravis la côte et même chante
    Pour écarter la prudence méchante
    Dont la voix basse est pour tenter ta foi.

    Simple comme un enfant, gravis la côte,
    Humble comme un pécheur qui hait la faute,
    Chante, et même sois gai, pour défier
    L'ennui que l'ennemi peut t'envoyer
    Afin que tu t'endormes sur la voie.

    Ris du vieux piège et du vieux séducteur,
    Puisque la Paix est là, sur la hauteur,
    Qui luit parmi des fanfares de gloire.
    Monte, ravi, dans la nuit blanche et noire,
    Déjà l'Ange Gardien étend sur toi

    Joyeusement des ailes de victoire.


VERLAINE.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 16 Avril 2008


anniversaire de sa mort


Le mercredi 16 avril 1879, dans la semaine de Pâques, au milieu de l'après midi, c'est " l'heure " où l'aventure intérieure de Bernadette arrive à son accomplissement. Comme Jésus, elle remet sa vie entre les mains de Dieu, ce Dieu qui est " notre Père et qui a pour nous une tendresse infinie ".





Prière à Sainte Bernadette

Ô Sainte Bernadette, qui simple et pure enfant, avez dix-huit fois, à Lourdes, contemplé la beauté et reçu les confidences de l'Immaculée et qui avez voulu ensuite vous cacher dans le Cloître de Nevers et vous y consumer en hostie pour les pécheurs, obtenez-nous cet esprit de pureté, de simplicité et de mortification qui nous conduira nous aussi à la vision de Dieu et de Marie au Ciel. Ainsi soit-il.


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 15 Avril 2008

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 15 Avril 2008



"L'âme est semblable à un fleuve.
 Si le fleuve a des rives bien délimitées, alors il peut suivre son cours et aller jusqu'à la mer. S'il y a un barrage, c'est tout son énergie qui est bloquée et forme un lac. Si les rives ne sont pas assez puissantes pour le contenir alors le fleuve déborde et devient marécage. La liberté du fleuve, sa majesté, ne se découvrent qu'entre deux rives, sans rien pour en freiner ou limiter le débit.

Qu'est-ce qui nous empêche de couler l'eau de nos vies, librement, avec toute l'intensité de nos désirs ?"

(du site du carmel)

Nos fleuves s'arrêtent devant d'énormes barrages pendant plusieurs années. Nous sommes désespérément terriblement bloqués. Ce sera peut-être toute sa vie.. Toute une vie de blocage, à cause d'un fait, d'un évènement, d'amours déçus, une blessure profonde qui ne s'est jamais cicatrisée. Un manque, une carence...

 Qui ouvrira la porte de l'écluse et quand? ...What is the question...
Qu'est-ce qui nous empêche de couler l'eau de nos vies, librement., le manque d'espérance?... L'Espérance ce grand fleuve qui nous conduit jusqu'à Dieu.




Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0