Publié le 20 Février 2009

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 20 Février 2009




"L'obscurité de la foi est une preuve de sa perfection. Elle est obscure pour nos esprits parce qu'elle dépasse infiniment leur faiblesse. Plus la foi est parfaite, plus elle devient obscure. Plus nous nous approchons de Dieu, moins notre foi se dilue dans la demi-lumière des images et des concepts créés.

Notre certitude croît avec cette obscurité, non sans angoisse ou sans doute, parce nous vivons facilement dans un vide où nos facultés naturelles ne peuvent s'appuyer sur rien.

Et c'est dans les plus profondes ténèbres que nous possédons Dieu le plus pleinement sur terre,  parce que c'est alors que notre intelligence est véritablement libérée des faibles lumières créées  qui, comparées à Lui, ne sont que ténèbres;

c'est alors que nous sommes remplis de Sa lumière infinie qui semble ténèbres à notre raison."



thomas merton.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 20 Février 2009







quelqu'un je pense qui vient de Syrie..






Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 19 Février 2009







un grand bien !



Saint Thomas divise le bien en trois catégories : le bien honnête [qui mérite par lui-même d'être désiré], (sans doute pour libera.)

 le bien délectable [qui est désiré pour le plaisir qu'il apporte] no problème!

et le bien utile [qui n'est désiré que comme un moyen d'obtenir autre chose (par ex. un remède, même amer, pour obtenir la santé). (sûrement !!!! )

distinctions, on me disait qu'au niveau du vécu, ça assure un max !

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 19 Février 2009

merci Blandine.. !



Ecoute la prière
qui, du camp monte vers toi,
vers la grande Lumière,
vers la Paix et vers la Joie.

Illumine la route,
Où le monde nous attend;
que suivant la loi scoute
nous servions les pauvres gens.

Donne à notre patrie
Divisée dans ses frontières
La paix que tu promis
A ceux qui s'aiment en frères.



Près de toi, bonne mère
Tes enfants sont à genoux
Entends notre prière
Et jette les yeux sur nous.






à vos intentions, bon courage ,le petit Placide encore trop nostalgique..
ne serait-ce encore qu'hier au soir oulalalala.
dur dur les souvenirs, vivi. C'est drôle comme parfois on peut avoir les mêmes vibrations;  un lien avec ce chant!..
ah le cosmos il s'y en passe des choses étranges. Il faudra que l'on m'explique, dommage là la traduction française mal réussie. ça ne rîme pas de trop, "la paix du u soir" cela cloche un peu, quelque chose qui sonne faux. Mais rien que les photos sublime.
 avec la traduction originale cela passe mieux. Mais que de souvenirs ce chant bon sang.




Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 19 Février 2009




"D'où viennent certaines apostasies? du mépris de la fraternité."

Là où l'on excommunie le prochain, là où il y a tel de ses frères qu'on ne voit pas,
on est un fuyard et un hérétique de la charité.

dom Delatte

E
n ces temps douloureux de crise, le petit Placide pense à tout ce que le chômage touche; le sud Vendée est particulièrement atteint. Nous ne pouvons être que solidaire à ces gens qui se retrouvent en face de situations parfois désespérées. Que notre prière les aide à affronter leurs difficultés.


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 19 Février 2009

         






Lalo: symphonie espagnole
international, Moscou 2008.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 18 Février 2009

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 18 Février 2009

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 18 Février 2009




"

Mais qu'entend-on, en fait, par repentir? Ce mot évoque généralement le regret d'avoir péché, le sentiment de culpabilité, la sensation de peine et d'horreur face aux blessures que nous avons infligées à notre prochain et à nous-même. Une telle vision est cependant incomplète. Si la peine et l'horreur sont effectivement un élément essentiel du repentir, ils n'en sont pas pour autant la totalité, ni même la dimension la plus importante. Pour approcher le sens profond du repentir, un détour par le terme grec est nécessaire : métanoïa. Littéralement "changement de l'esprit" : non pas seulement regret du passé, mais transformation fondamentale de notre perspective, nouvelle manière de voir Dieu, autrui et nous-même. "Un acte de grande intelligence"7, comme le dit le Pasteur d'Hermas (IIe s.),


et pas nécessairement une crise émotionnelle. Le repentir n'est pas un accès de remords et d'apitoiement sur soi-même, mais une conversion, le recentrage de notre vie sur la Sainte Trinité.


"Esprit nouveau", conversion, recentrage, le repentir est quelque chose de positif et non de négatif. Comme l'écrit saint Jean Climaque (+ env. 650) : "La pénitence est la fille de l'espérance, et le renoncement au désespoir."8

Le repentir n'est pas découragement, mais attente ardente ; non pas sentiment d'être dans une impasse, mais d'avoir trouvé une issue ; non pas haine de soi, mais affirmation de son vrai "moi" fait à l'image de Dieu. Se repentir, c'est regarder non pas vers le bas, vers ses imperfections, mais vers le haut, vers l'amour de Dieu ; non pas en arrière, avec les reproches qu'on se fait, mais en avant,avec confiance.


C'est regarder, non pas ce qu'on n'a pas réussi à être, mais ce qu'on peut encore devenir par la grâce du Christ."


link

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0