Publié le 25 Janvier 2009

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 25 Janvier 2009



  far away!
'le reste, s'il existe, passe doucement au
3ème dessous du réel..."

dom Delatte.



Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Repost0

Publié le 25 Janvier 2009



"courage et sois fort!"

Bienheureux et vaillants, tous ces martyrs qui firent honneur à Dieu ! Ayons en effet assez de foi pour attribuer à Dieu cette liberté au sein de tant d'épreuves ! Qui n'admirerait le courage de ces hommes, leur patience, l'amour qu'ils portaient à leur Maître ? Lacérés par les fouets qui mettaient à vif leurs veines et leurs artères, ils ne fléchissaient pas, alors que les assistants ne pouvaient réprimer des cris de douleur et de pitié. Mais chez eux, l'on n'entendait ni gémissement ni soupir, et leur vaillance prouva qu'à l'heure où on les suppliciait, ces admirables témoins du Christ avaient déjà quitté leur corps, ou plutôt que le Seigneur était là et s'entretenait avec eux.

Ravis par la grâce du Christ, ils n'avaient que mépris pour les tortures infligées, puisqu'une heure leur gagnait la vie éternelle. Le feu de leurs bourreaux inhumains leur semblait froid. Un autre feu les inquiétait, qu'ils voulaient fuir, éternel celui-là, destiné à ne jamais s'éteindre. Ils considéraient avec leurs yeux du coeur les bienfaits que Dieu réserve au courage, que l'oreille n'a pas entendus, que l'oeil n'a pas vus, et qui ne sont pas montés au coeur de l'homme (1 Co 2, 9). Mais le Seigneur les leur découvrait puisqu'ils n'étaient plus des hommes mais déjà des anges.


O Seigneur
Dieu Tout-Puissant
Père de Jésus-Christ
ton enfant bien-aimé et béni
par qui nous te connaissons
Dieu des anges
des puissances
de toute la création
et de toute la race des justes qui vivent devant ta face
Je te bénis parce que tu m'as jugé digne
de ce jour et de cette heure
de prendre part au nombre des témoins
de la coupe de ton Christ
dans l'incorruptibilité d'un Esprit Saint.

 

le martyr de st Polycarpe.


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 24 Janvier 2009








Far away beyond the sky



superbe libera..et puis mes fondations se reconstruisent ailleurs que  dans tout un univers trop malsain. Ca fait du bien de s'aérer, plus tous les copains qu'on retrouve de l'armée.. Je me suis défait de certaines chaînes, vive la liberté. Un vrai trésor d'être libre.. comme libera ! il suffisait de tourner le dos, .. passer son chemin.. c'est fait ouf.

ce n'est pas du virtuel maintenant enfin. c'est du vrai..

et un de plus de retrouvé, pas rien dis-donc, pas général mais presque pilote d'hélicoptère (Alat) officier, il devait être maréchal des logis... 

et les autres qui arrivent.


vive la liberté ma mère, vive la liberté !

cela va embêter certains que je puisse l'être sans eux, (c'est cela l'oppression) 


être indépendant et libre. je dois beaucoup à Libera...libera et libre. comme on chemine vite,  mais sûrement on se retrouve toujours. le temps est la seule expérience vraie. tout le reste, des fumigènes comme ça lancées dans la foule pour faire pleurer.. rien de solide... la seule réalité la vieillesse, toute les souffrances purificatrices qui l'accompagnent et qui l'entourent et qui font tomber oh combien de préjugés, d'assurances, de certitudes...


on aimerait trouver ici des trucs  d' intégrissimes, oh zut on s'est trompé de boutique, ben voilà .. on va ailleurs, désolé, ici il n'y a rien à vendre de tout cela.


L'ombre de l'oiseau de proie, prêt à se jeter  pour rassasier sa faim. La visite d'une seconde pour voir s'il n'y a pas un post à pouvoir déchiqueter,..

mais nul soucis, far away.. bien loin de tout ça .. heureusement.

"J'ai été élevé dans ce sentiment que quand une personne que nous aimons bien nous aime bien, alors même que tout le monde nous haïrait, tout est bien."

Dom Delatte était seul, vers la fin de sa vie où l'on touche vraiment à toutes ces réalités... On en aura rien à foutre de tout le reste quand nous paraitrons devant Lui. Souvent je vais chez des pères, une vingtaine.. Ils attendent leur heure et c'est tout, le visage pas tourmenté comme dans la paix. Ils prient, ils ont la foi, ils attendent.

Les traits encore parfois comme ceux d'un enfant. Ils attendent, ils ne font plus que ça attendre. C'est  la seule vérité! je m'intègre bien dans ce décor, comme dans celui de l'enfance..

Il n'y a plus d'étiquette, comme on avait sur nos treillis à l'armée, pas de gens d'en face, d'ennemis déclarés à abattre pas de cris de guerre, que se passe-t-il en eux je l'ignore quand on est  parfois comme certains sur une chaise roulante, plus bon à rien celui-là égrenant son chapelet..qui pourrait oser, émettre une parole, dire quelque chose porter un jugement? Il faudrait arrêter de se prendre au sérieux, de délirer. Comme ce matin, un père que je regardais, j'étais loin d'être à sa hauteur, quelle profondeur. On se sent parfois bien petit. 

quelle vision de l'Eglise ! et je suis encore surpris, et chaque dimanche me surprend encore.

...

Il n'y a plus alors  qu'un seul combat celui de la vie et de la mort la seule chose qui me soit alors importante. Voilà la Vérité.

J'ai 20 ans. Ma vérité d'aujourd'hui ne sera pas celle de demain. On évolue heureusement sauf les demeurés ou attardés. Ma vérité de mes 20 ans ne sera pas celle des mes 40 ans, celle des 40 ans de mes 60 ans, celle de mes 60 ans celle de mes 80 ans. "Quand j'étais enfant, je parlais comme les petits enfants, je jugeais et je raisonnais comme les petits enfants. Mais quand je suis devenu adulte, j'ai abandonné toutes les choses de l'enfant. " st Paul. Ainsi toute évolution....



heureux! 




Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 24 Janvier 2009



"Neige de St-Babylas,
Bien souvent on s'en lasse!
sauf des petits chanteurs
évidement.



tiens, je ne le connaissais pas celui-là. je ne connais
pas grand monde qui s'appelle comme ça..David c'est plus joli,
plus commun mais bon....
bonne fête aux  Babylas
c'est mimi..!

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 24 Janvier 2009







"Mon enfant, la route se fraie pour nous. Hâtons-nous d'aimer comme il convient".
+

"Je suis tellement heureux de mes amis, que les autres ne comptent pas pour moi. j'appelle cela de l'esprit de compensation. J'ai été élevé dans ce sentiment que quand une personne que nous aimons bien nous aime bien, alors même que tout le monde nous haïrait, tout est bien."

..."De guerre, lasse, l'âme va vers lui, comme vers le seul lieu de repos et de paix..."



dom Delatte.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 23 Janvier 2009


16 ans,  IRLANDE
Damian Mc Ginty










Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 23 Janvier 2009

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 23 Janvier 2009







"On croit que tout est fini, mais alors il y a toujours un rouge-gorge qui se met à chanter."


     [Paul Claudel]


"Tant que sur la terre il restera un homme pour chanter, il nous sera encore permis d'espérer."

     [Gabriel Celaya]



Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Repost0

Publié le 23 Janvier 2009


"Sécheresse de janvier,
Richesse de fermier"
(pauvres fermiers..!)

Ildefonse de Tolède (Ildefonso, + 667), à l'abbaye Saint-Cosme-et-Saint-Damien d'Agali*, fut instruit par l'abbé Helladius (Hellade), lui-même devenu évêque, et aurait élevé à ses frais un couvent de moniales à Tolède, dit Monasterio Deibiense. Ildefonse fait partie, comme Isidore ou Braulio, de ces abbés-évêques encore très attachés au savoir classique, dont il disait qu'il était "un don commun, non privé". Son ouvrage le plus célèbre est le "De Viris illustribus" (Vies illustres), inspiré des oeuvres homonymes de Jérôme et d'Isidore, dont Julien (san Julián), qui le succéda à l'évêché de Tolède, dit le plus grand bien dans son Elogium, qui est la première source d'informations sur la vie d'Ildefonse. Puis vient la Vita attribuée à Cixila (Cixiliani) suivie de plusieurs autres s'y appuyant : Rodrigo Cerratense, au XIIIe s., celle de celui qu'on nomme le Prébendier (Beneficiario) d'Ubeda, au XIVe s., l'archiprêtre de Talavera, au XVe s., enfin celle de Salazar de Mendoza, au XVIIe s. En plus de celle déjà citée, les oeuvres connues d'Ildefonse sont De cognitione baptismi, Libellum de Virginitate Sanctae Mariae contra tres infideles, un traité en deux livres : Annotationes de cognitione baptismi et Liber de itineri deserti, quo itur post baptismum, mais aussi des ouvres qui forgèrent la liturgie tolédane : des messes (Missae), des hymnes, des sermons, des antiphonaires, des répons, etc.. Par ailleurs, Ildefonse, en un temps de paganisme et d'hérésies, insistait beaucoup sur la formation catéchétique de ses pasteurs, moines ou non.
link

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0