Publié le 23 Août 2007

"Le Seigneur permet que se creusent des vides autour de nous, pour nous encourager à nous détacher de tout ce qui n'est pas lui, de tout ce qui risquerait d'entraver notre marche vers Lui..."


périodes de  conversion, de réflexions,  de bénédictions sans aucun doute.
.. dans ces moments  où le Seigneur nous prépare à d'autres aventures, et à tout instant, il faut se dire prêt, quite à partir au Pérou..(pourquoi pas?) ...

où Dieu voudra, quand Dieu voudra.
Attendez, encore un peu, Mon Dieu, je ne suis pas encore prêt.. encore trop attaché à bien des choses.

Mais soit, je n'ai plus rien à perdre... pourquoi ne pas tout laisser et Vous suivre enfin Vous seul?  qui me retient sur la terre? qui me sollicite? personne, alors comme Vous le voulez, quand vous le voudrez, faites-moi simplement un signe. Bigre, il me semble en avoir vu un, vaut mieux que je me dise que ce n'est qu'un effet du hasard,,, j'espère que le Père Abbé ne me dira pas qu'ils ont  besoin de moi et que cela serait sans doute pour moi une bonne expérience.. . m'enfin avec le ciel il faut s'attendre à tout.






Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 22 Août 2007

Le petit Placide est heureux, venant de recevoir  un peu de soleil dans ce paysage lunaire et  sans doute morbide.

Le soleil est entré mais par la petite porte.

Quel bonheur de recevoir une lettre de son père Abbé.  ...toute pleine de l'affection du Patriarche. 

Père Abbé demande nos prières.. Assurément.

Ici je lui assure de ma filiale affection, de mon dévouement le plus total...



Merci,...

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Repost0

Publié le 21 Août 2007


La porte qui me sépare de Dieu est là.


Avant, au début, je me  ruais sur cette porte pour l'enfoncer, sans bien sûr y parvenir.
A ce jeu, je me suis épuisé, surtout à partir du moment où j'ai pris clairement conscience de la vanité et de l'inutilité de cette entreprise.
Alors mes efforts désordonnés se sont transformés. Je n'essaye plus d'enfoncer la porte, mais je me suis appuyé contre, de telle manière que je fais toujours pression sur elle, même lorsque momentanément épuisé, je m'écroule au pied.
Je viens par cette image, de figurer une situation vécue depuis longtemps.
Ce qui est nouveau, c'est que je réalise maintenant ce que je savais intellectuellement, à savoir que:


 LA PORTE S'OUVRE DANS L'AUTRE SENS.


et qu'étant toujours à presser derrière, je la force à rester fermée; de l'autre côté, je crois que Dieu essaie de l'ouvrir.

Il faut que je m'éloigne de cette porte, que  je laisse le passage libre.

Mais depuis le temps que je suis dans la position d'appuyer, j'en suis déformé et reste paralysé dans la même pose, poussant la porte sans le vouloir.

Jusqu'à présent il a toujours été question de moi.

Dieu aussi était évoqué dans la mesure où il  était "tout pour moi".

Petit à petit je comprends que les rôles doivent être renversés, et que Lui est premier légitimement, et que c'est moi qui suis tout pour Lui, que Lui presse du côté de la porte, dans le sens où elle est faite pour manoeuvrer.

Nous sommes pareils tous les deux, nous voulons nous saisir l'un de l'autre.

Le malentendu vient de ce que j'ignorais que le point ne peut contenir le cercle et pour que leur union soit parfaite, le point doît être dans le cercle.

Si un brin d'herbe avait la prétention de se faire mouton, sa seule chance est de se laisser brouter, il sera parfaitement mouton deux heures après.

extrait du livre du père Marie Dominique Molinié O.P. : le courage d'avoir peur.. le témoignage de Kafka p 83,

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 20 Août 2007


RIMG0047-copie-1.JPG

    Très Sainte Vierge Marie avec une entière confiance en votre coeur de Mère, je vous prie instament de prier Votre Fils notre Dieu de mener à bonne fin l'oeuvre qu'il a commencé en moi et de commander à sa grâce de venir à mon aide, pour ce que ma nature a de moins possible car sans Vous, je ne puis ni ne veux rien faire.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Repost0

Publié le 18 Août 2007

"Au fond, notre vie n'a pas pour dessein de fuir le péché et le néant, mais plutôt de s'établir dans l'être, de faire le bien, de joindre Dieu."

dom Delatte.

et fac bonum. Je pensais à cela aujourd'hui. Je pense que nous avons toujours la possibilité quelque soit notre situation de réaliser le "fac bonum". C'est un constat, il y a plus d'activistes que de contemplatifs. C'est une bonne chose? Je n'en sais rien.
La charité à exercer au fond,  c'est toujours et elle est à la portée de n'importe qui.
Quelque soit notre rang, notre milieu. Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Et ce qui semble merveilleux c'est que chacun a sa place, chacun a ses dons propres.
Il y en a qui vont rendre visite aux malades, aux vieux..Il y en a qui oeuvrent dans le politique, dans le social, sans cette activité ils n'auraient pas de raison d'être. Chacun a son charisme propre qui lui est confié, l'un sera instituteur, l'autre sera simplement un bon père de famille, ou simplement webmestre, un de ces nouveaux apostolats modernes.
C'est à programmer peut-être pour les futurs canonisations....? 
Faire son possible pour rester dans l'amitié du Seigneur;  n'est-ce pas là déjà le plus bel apostolat pour le monde?

Tout le monde n'est pas fait pour aller rendre visite à des mourants, à des enfants malades. Il faut déjà une certaine force psychologique, une certaine maturité, une certaine force morale.
On ne va pas demander à quelqu'un déjà dépressif d'aller dans des hopitaux..

Mais il y a (autres que nos proches en qui nous devons la charité, (pas le touareg dans son oasis,) une charité que nous avons facile à oublier et à la portée de tout le monde, c'est celle que l'on doit à nos défunts.
Il n'y a pas à chercher loin pour l'exercer la charité.
Un acte fait pour quelqu'un qu'on a beaucoup aimé a autant de valeur si isolé soit,-il si discret soit-il que toutes les activités du monde.
Le désir lui du petit Placide, c'est d'oeuvrer encore pour des enfants.. c'est le plus bel apostolat...
partir au Pérou?  dans la cité des enfants, avec le père Salerno - il y a pensé - , laisser tout là pour changer de planète et vivre. Ste Thérèse avait des envies comme ça de voyager. .

Au fond, chacun à  sa place.. mais "et fac bonum.."

.. 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 17 Août 2007

 







21200AC.JPG

  "L'homme  pensera que, du ciel, Dieu l'observe à toute heure  et qu'en tout lieu ce qu'il fait est vu  par le regard divin et lui est rapporté à tout moment par  les  anges.".

"de caelis"..du ciel, cet appartement dont les volets sont désormais fermés à l'imbécilité humaine, au monde, au mépris, au rejet, à l'oubli.
de caelis:  l'intimité. Le seul à seul, là vraiment où il n'y en a qu'un qui sonde, qui voit et qui observe, à toute heure, à chaque instant, dans l'"aujourd'hui, je t'ai engendré". hodie.. et habitavit in nobis. " 

Qu'importe les agitations extérieures dans "l'immense faisceau de charité, d'empressement et de tendresse, ceux qui sont déjà en possession de l'éternité et ceux qui s'acheminent vers elle,..." (dom Delatte commentaire de la Règle. ) On retrouve les moines, les contemplatifs, pas les excités.. les sots, les agités.

de caelis: là où ne peuvent entrer les forces extérieures du mal, où nul ne peut entrer, endroit privilégié, réservé, préservé.
de caelis, lieu de la Rencontre, avec Celui qui est.
Océan de paix et de bonheur, de calme et de repos, contemplation des saints, des amis du seul hôte de cette maison... "Celui qui m'aime, mon Père et moi nous l'aimerons et nous viendrons en lui y faire notre demeure..." de caelis...
" Ma maison est une maison de prières, vous en avez fait une caverne de voleurs...".

"Laetatus sum in his, quae dicta sunt mihi:  "In domum Domini ibimus.." de caelis.


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 16 Août 2007


MIRAGE.jpg

sus à l'ennemi,  ... nous employons les grands moyens pour l'anéantir... "sobrii estote et vigilate: quia adversarius vester, diabolus, tamquam leo rugiens cirucuit, quaerens quem devoret: cui resistite fortes in fide..." no problème.... bien reçu cinq sur cinq, à vous mon colonel ... 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 15 Août 2007

vierge-de-fgt.jpg
 O Vierge Immaculée, Mère de Dieu et Mère des hommes.

1, Nous croyons  avec toute la ferveur de notre foi en votre triomphale assomption corps et âme au ciel, où vous êtes acclamée Reine  par tous les choeurs des Anges et toutes les phalanges  des Saints; et  nous nous unissons  à eux pour  louer  et bénir le  Seigneur qui  vous a exaltée sur toutes  les autres créatures, et  pour  vous  offrir l'élan de notre dévotion et de notre amour.

2, Nous savons que votre regard, qui enveloppait maternellement l'humble et souffrante  humanité de Jésus sur la terre, se rassasie au ciel en voyant l'humanité glorieuse de la Sagesse incréée; et que la joie de votre âme à contempler face jà face l'adorable Trinité fait tressaillir votre coeur de béatifiante tendresse; et nous, pauvres pécheurs, dont le corps alourdit le vol de l'âme, nous vous supplions de purifier nos sens, pour que nous apprenions, dès ici-bas, à goûter Dieu, Dieu seul, dans la  beauté des créatures.

3, Nous avons confiance que vos regards miséricordieux s'abaissent sur nos misères et nos angoisses, sur nos luttes et nos faiblesses; que vos lèvres sourient à nos joies et à nos  victoires, que vous entendez la voix de Jésus vous dire de chacun de nous, comme jadis de son disciple bien-aimé: Voilà ton fils; et nous, qui vous invoquons comme notre Mère, nous vous prenons , comme Jésus, pour notre guide, notre force et notre consolation en cette vie mortelle.

4, Nous avons la vivifiante certitude que vos yeux, qui ont versé des pleurs sur la terre baignée du sang de Jésus, se tournent encore vers ce monde en proie aux guerres, aux persécutions, à l'oppression des justes et des faibles; et nous, dans les ténèbres de cette vallée de larmes, nous attendons de votre céleste clarté et de votre douce pitié soulagement aux peines de nos coeurs, aux épreuves de l'Eglise et de notre patrie.

5, Nous croyons enfrin que dans la gloire où vous régnez, "vêtue de soleil et couronnée d'étoiles", vous êtes, après Jésus, la joie et l'allégresse de tous les Anges et de tous les Saints; et nous, de cette terre, où nous passons en pèlerins, réconfortés par la foi en la résurrection future, nous regardons vers vous, notre vie, notre douceur, notre espérance; attirez-nous par la suavité de votre voix pour nous montrer un jour, après l'exil, Jésus, fruit béni de votre sein, ô clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge Marie.

PIE XII

"Venez, adorons le Roi des rois, dont la Mère Vierge a été aujourd'hui élevée au ciel.
Marie est montée au Ciel, alleluia, les Anges sont dans la joie, alleluia.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 14 Août 2007

100-4012-1.JPG
Sainte fête de l'Assomption. Au fond c'est toute l'histoire de l'homme qui se résume là. Notre Dame du Bien Mourir. Toute l'histoire de la vie humaine n'est faite que de dépouillements, de séparations, d'arrachements parfois trop douloureux.  Arrachements à nos illusions, à nos rêves, à nos savoirs, à nos idées préconçues . A quel prix  il nous faut  arracher le ciel, sinon à ce seul prix, arriver enfin nu et dépouillé afin que soeur la Mort n'ait plus trop de travail à faire..sur les dura et aspera per quae itur ad Deum.

L'Assomption, les derniers mystères du Rosaire, les derniers mystères de l'homme.  La Vierge  nous apprend à entrer dans ces déserts où tout y  est sec et aride.  Il y a comme un parallèle avec le mystère de la Résurrection. C'est cela la foi, c'est loin d'être du sentimentalisme.

Notre Dame du Bien mourir apprenez-nous à accepter ces dépouillements avant que le ciel ne s'en charge...
les derniers mystères glorieux. le couronnement de la Ste Vierge, le couronnement de l'histoire humaine, ... "et Dieu essuiera toutes les larmes de leurs yeux."

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 9 Août 2007

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0