Publié le 30 Mars 2008


Saint Bernard lance la deuxième croisade.

Nisi Dominus aedificaverunt dominum, in vanum laboraverunt,
qui aedificant eam.



"Le monde tremble et s'agite parce que le roi du ciel a perdu sa terre, la terre où jadis ses pieds se sont posés ! Les ennemis de la croix se disposent à profaner les lieux consacrés par le sang du Christ ; ils lèvent les mains vers la montagne de Sion, et si le Seigneur ne veille, le jour est proche où ils se précipiteront sur la cité du Dieu vivant".

St Bernard, st Benoît, priez pour nous.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 30 Mars 2008



"à genoux, les hommes!"

"nous  savons que le Seigneur a prié à genoux, qu'Etienne, que Pierre et Paul ont prié à genoux... En fléchissant le genou au nom de Jésus, l'Eglise fait oeuvre de vérité."

cardinal Ratzinger.


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Repost0

Publié le 30 Mars 2008





"Avance ton doigt ici et regarde mes mains, avance ta main et mets-là dans mon côté."

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 29 Mars 2008



" Ceux-là, dit l'Apôtre dans une incomparable formule [Rom. 8, 14-15], ceux-là sont les vrais enfants de Dieu qui se laissent conduire [aguntur ... passif] par l'Esprit de Dieu.

Toute la vie surnaturelle, qui a commencé par la foi et le baptême, se ramène à la docilité, à la souplesse, l'abandon aux influences de l'Esprit de Dieu. (...) Et cette formule a jamais bénie, dans laquelle est recueilli tout le charme, tout le devoir de la vie surnaturelle, nous a été donnée par le plus actif de tous les hommes, par celui qui, avec St. Benoît et avec Abraham, a laissé dans le monde par sa doctrine et par ses œuvres la trace la plus étendue comme aussi la plus profonde.

D'après St. Paul, la vie surnaturelle, l'être des enfants de Dieu, se résume dans la dépendance joyeuse, dans l'acquiescement intérieur à l'influence divine, dans un Adsum ! cordial donné à la voix de Dieu. "

 

(Dom Delatte. Commentaire sur l'Epître aux Romains p. 668-669)


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 29 Mars 2008







"Nous sommes la jeunesse du monde!"

"Combattu souvent, battu parfois, abattu jamais".

F. de Charette

exécuté à Nantes, le 29 Mars .




le trésor perdu du roi de la Vendée.



(je vais le chercher, il ne peut être qu'à Chavagnes..)

le puy du fou 2008

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 29 Mars 2008

.


Les paroles de la Vierge Marie à Lourdes:

-"Ce n'est pas nécessaire"; (En réponse à la question de Bernadette:" Voulez-vous avoir la bonté de mettre votre nom par écrit"?)
-"Voulez-vous me faire la grâce de venir ici pendant 15 jours."
-"Je ne vous promets pas de vous rendre heureuse en ce monde,  mais dans l'autre."
- "Pénitence! pénitence! pénitence! Vous prierez Dieu pour les pécheurs".
- "Allez boire à la fontaine et vous y laver. Vous mangerez de cette herbe qui est là."


1ère apparition: Jeudi 11 février 1858

Accompagnée de sa soeur et d'une amie, Bernadette se rend à Massabielle, le long du Gave, pour ramasser des os et du bois mort. Enlevant ses bras pour traverser le ruisseau, elle entend  un bruit qui ressemblait à un coup de vent, elle lève la tête vers la Grotte:
" J'aperçus une dame vêtue de blanc: elle portait une robe blache, un voile blanc également, une ceinture bleue, et une rose jaune sur chaque pied."

Elle fait le signe de la Croix et récite le chapelet avec la Dame. La prière terminée, la Dame disparait brusquement.

2ème apparition: Dimanche 14 Février 1858

Bernadette ressent une force intérieure qui la pousse à retourner à la Grotte malgré l' interdiction de ses parents. Sur son insistance, sa mère l'y autorise; après la première dizaine de chapelet, elle voit apparaître la même Dame. Elle lui jette de l'eau bénite.
La Dame sourit et incline la tête. La prière du chapelet terminée, elle disparait.


3ème apparition: Jeudi 18 Février 1858

Pour la première fois, la Dame parle. Bernadette lui présente une écritoire et lui demande d'écrire son nom. Elle lui dit:" Ce n'est pas nécessaire." et elle ajoute:
" Je ne vous promets pas de vous rendre heureuse en ce monde mais dans l'autre. Voulez-vous avoir la grâce de venir ici pendant quinze jours?."

4ème apparition: Vendredi 19 Février 1858

Bernadette vient à la Grotte avec un cierge béni et allumé.
C'est de ce geste qu'est né la coutume de porter des cierges et de les allumer devant la Grotte.

5ème apparition Samedi 20 Février 1858

La Dame lui a appris une prière personnelle.
A la fin de la vision, une grande tristesse envahit Bernadette.

6ème apparition. Dimanche 27 Février 1858

La Dame se présente à Bernadette le matin de bonne heure.
Une centaine de personnes l'accompagnent. Elle est ensuite interrogée par le commissaire de police Jacornet. Il veut lui faire dire ce qu'elle a vu.
Bernadette ne lui parle que d'"AQUERO" (cela)

7ème apparition: Mardi 23 Février 1858`

Entourée de cent cinquante personnes, Bernadette se rend à la Grotte.
L'apparition lui révèle un secret "rien que pour elle".

8ème apparition: Mercredi 24 Février 1858

Message de la Dame:
"Pénitence! Pénitence! Pénitence! Priez Dieu pour les pécheurs!
Allez baiser la terre en pénitence pour les pécheurs!"

9ème apparition: Jeudi 25 Février 1858

Trois cent personnes sont présentes.
"Allez boire à la fontaine et vous y laver. Vous mangerez de cette herbe qui est là".
Bernadette raconte:" elle me dit d'aller boire à la source (...) je ne trouvai qu'un peu d'eau vaseuse. Au quatrième essai, je pus boire elle me fît également manger une herbe qui se trouvait près de la fontaine puis la vision disparut et je m'en allaii."
Devant la foule qui lui demande:" Sais-tu qu'on te croit folle de dire des choses pareilles? Elle répond sulement:" "C'est pour les pécheurs."

10ème apparition: Samedi 27 Février 1858

Huit cent personnes sont présentes. L'Apparition est silencieuse. Bernadette boit l'eau de la source et accomplit les gestes habituels de pénitence.

11ème apparition: Dimanche 28 Février 1858

Plus de mille personnes assistent à l'extase. Bernadette prie, baise la terre et rampe sur les genoux en signe de pénitence. Elle est ensuite amenée chez le juge Ribes qui la menace de prison.

12ème apparition: Lundi 1er  Mars 1858

Plus de mille cinq cents personnes sont rassemblées et parmi elles, pour la première fois, un prêtre. Dans la nuit, Catherine Latapie, se rend à la Grotte, elle trempe son bras déboîté dans l'eau de la source: son bras et sa main retrouvent leur souplesse.

13ème apparition: Mardi 2 Mars 1858

La foule grossit de plus en plus. La Dame lui demande:" Allez dire aux prêtres qu'on vienne ici en procession et qu'on y bâtisse une chapelle". Bernadette ne parle à l'abbé Peyramale, curé de Lourdes. Celui-ci ne veut savoir qu'une chose: le nom de la Dame. Il exige en plus une preuve: voir le rosier fleurir (ou églantier) de la Grotte en plein hiver.

14ème apparition: Mercredi 3 Mars 1858

Dès 7 heures le matin, en présence de trois mille personnes, Bernadette se rend à la Grotte, mais la vision n'apparait pas. Après l'école, elle entend l'invitation intérieure de la Dame, Elle se rend à la Grotte et lui demande son nom. La réponse est un sourire. Le curé Peyremale lui redit:" Si la Dame désire vraiment une chapelle, qu'elle dise son nom et qu'elle fasse fleurir le rosier de la Grotte.

15ème apparition: Jeudi 4 Mars 1858

La foule plus nombreuse (environ huit mille personnes) attend un miracle à la fin de cette quinzaine. La vision est silencieuse. Le curé Peyramale campe sur sa position. Pendant 20 jours, Bernadette ne va plus se rendre à la Grotte, elle n'en ressent plus l'irrésistible invitation.

16ème apparition: Jeudi 25 Mars 1858

La vision révèle son nom, mais le rosier (ou églantier) sur lequel elle pose les pieds au cours de ses Apparitions ne fleurit pas.
Bernadette raconte:" elle leva les yeux au ciel, joignant en signe de prière ses mains qui étaient tendues et ouvertes vers la terre et me dit:

"Je suis l'Immaculée Conception"  (que soy era immaculada councepciou.)

La jeune voyante part en courant et répète sans cesse, sur le chemin, des mots qu'elle ne comprend pas. Ces mots troublent le brave curé. Bernadette ignorait cette expression théologique qui désigne un des privilèges accordé par Dieu à la Sainte Vierge.
Quatre ans plus tôt en 1854, le pape Pie IX en avait fait une vérité certaine de la foi catholique: un dogme.

17ème apparition: Mercredi 7 Avril 1858

Pendant cette apparition, Bernadette tient son cierge allumé. La flamme entoura longuement sa main sans la brûler. Ce fait est immédiatement constaté par le docteur Douzous.

18ème apparition: Jeudi 16 Juillet 1858

Bernadette ressent le mystérieux appel de la Grotte; mais son accès est interdit et fermé par une palissade. Elle se rend donc en face, de l'autre côté du Gave. Elle voit la Vierge qui se présente à elle sous l'apparence de Notre Dame du Mont Carmel.

"Il me semblait que j'étais devant la Grotte, à la même distance que les autres fois, je voyais seulement la Vierge, jamais je ne l'ai vue aussi belle!"



Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 29 Mars 2008



Saint Benoît que nous allons fêter est un éminent exemple de ceux qui ont tout quitté pour suivre le Christ, pour se mettre à son école, pour travailler avec Lui au salut du monde, pour la gloire de son Père.
Saint Benoît, lui-même, a été séduit par Dieu, comme le prophète Jérémie qui a dit:" Tu m'as séduit Yahvé et j'ai été séduit". (jr20,7) Il a été séduit par la majesté divine et il a compris qu'il n'y a pas de plus grand bonheur que de se mettre à son service exclusif. C'est pourquoi il s'est retiré dans la solitude pour vivre en présence de Dieu seul et pour Dieu seul. Ensuite il a partagé son expérience avec les disciples que Dieu lui envoya; il a organisé la vie commune dans les monastères; et sur la fin de sa vie, il a rédigé la sainte Règle, ce code de la vie monastique rempli de sagesse et de discrétion, d'où il ressort que les moines sont de simples chrétiens qui consacrent toute leur existence à la louange de Dieu, propter nomen suum; en effet, Dieu qui est le Créateur et le souverain Maître de toutes choses, a le droit de se choisir des hommes et des femmes qui ne vivent que pour Lui, et dont l'existence pet paraître un vain gaspillage, comme le parfum que la pécheresse avait répandu sur les pieds de Jésus (cf. Mc 14) ou comme l'attitude de Marie-Madeleine qui restait aux pieds de son Maitre tandis que sa soeur Marthe s'employait aux besognes du ménage. (cf.Lc10), Et Jésus a justifié celle qui avait choisi "la meilleur part", qui est celle de la prière et de la contemplation. Dans cet épisode de Marthe et Marie, la Sainte Eglise a toujours reconnu la distinction de la vie active et de la vie contemplative, distinction qui n'est aucunement opposition. Ces deux modes de vie se complètent et se soutiennent mutuellement tout en donnant à la vie contemplative la primauté sur la vie active, car "la prière est l'âme de tout apostolat"; les apôtres et les missionnaires doivent être des orants et ils doivent pouvoir s'appuyer sur la prière des contemplatifs, qui, de cette manière, sont associés très réellement à la mission de l'Eglise.

Dans un texte célèbre concernant directement les Chartreux, mais aussi toute forme de vie contemplative authentique, le Pape Pie XI écrivait:" Ceux dont le zèle assidu se voue à la prière et à la pénitence, bien plus encore que les ouvriers appliqués à cultiver le champ du Seigneur, contribuent au progrès de l'Eglise et au salut du genre humain; car s'ils ne faisaient point descendre du Ciel l'abondance des grâces divines pour arroser ce champ, les ouvriers évangéliques ne tireraient de leur travail que de bien plus maigres fruits. (Bulle Umbratilem). Dans ce même document, le Pape soulignait le rôle exemplaire de la vie contemplative:" Par leur union très intime avec Dieu, comme par leur sainteté intérieure, les adeptes de cette vie cachée dans le silence des cloîtres contribuent grandement à soutenir l'éclat de sainteté que l'Epouse immaculée du Christ offre aux regards et à l'imitation de tous."

... Veuillez faire une place toute particulière dans votre prière pour sa grande famille répandue dans le monde entier; priez pour que chacun de ses membres, ici comme ailleurs, n'oublie jamais qu'il a tout quitté pour l'amour du Seigneur, proprter nomen suum, et que cet amour est un feu dévorant; priez pour que ne diminue pas mais, au contraire, qu'augmente le nombre des contemplatifs, dont l'Eglise et le monde ont besoin; priez pour que les jeunes à qui parvient l'appel du Seigneur sachent le discerner et ne s'y dérobent pas.

Priez Saint benoît, priez la Sainte Vierge modèle de toute forme de vie consacrée et plus spécialement de la vie contemplative; pour l'amour de Dieu, elle s'est abandonnée à son bon vouloir; elle a dit son Fiat d'amour et elle en a vécu jusqu'à son dernier jour, "conservant toutes choses" dans son Coeur Immaculé. Amen.


T.R.P. dom Antoine Forgeot
Abbé de Notre-Dame de Fontgombault
11 Juillet 2006,


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 28 Mars 2008


Regina Caeli, laetare alleluia!


dewplayer:http://www.dalant.co.kr/song/mp3/feasts%20os%20our%20lady/REGINA%20CAELI_1.mp3&

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 28 Mars 2008

1959.jpg

"J'ai vu l'eau jaillir du côté droit du Temple, alleluia ; et tous ceux que l'eau a atteints sont sauvés et ils chantent alleluia, alleluia. "





Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 28 Mars 2008


Cette année comme on l'a remarqué les fêtes pascales très à l'avance ont tout bouleversé le calendrier liturgique des saints. Saint Benoît ne serait pas mentionné dans l'ordo de Solesmes. Le Barroux, fête Saint Joseph, le 1er Avril et la Saint Benoît le 2 ...
 Alors je m'en tiens au programme liturgique de Fontgombault qui fêteront la saint Benoît donc le 1er Avril  avec les premières Vèpres solennelles le 31 mars . Nous avons bien du mal à orchestrer tout cela. Heureusement saint Benoît ne sera oublié nulle part au mois de Juillet.
La semaine pascale étant tous les jours fête de première classe.
 Nous n'aurons pas oublié les Patrick, et les fêtes qui auraient dû avoir leur place d'honneur habituelle. ... les petits accidents liturgiques de parcours mais tout le monde s' y retrouvera.
Donc que personne ne s'étonne à ce que je fête saint Benoît le 1er Avril avec tous les moines de Fontgombault.




Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0