Publié le 4 Mars 2008

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 4 Mars 2008

85515552.pxDA7Wqw.Image00003.jpg

IMG_6860.jpg

« Ti amo tanto ! Je t’aime tant ! »

La dévotion de la Scala Santa

    Origine de cette dévotion

    L'origine de la dévotion de la Scala Santa également appelée "Saint Escalier" provient de l'escalier que Jésus monta au cours de sa Passion pour se rendre au prétoire de Ponce Pilate L'on peut encore voir aujourd'hui les vestiges de cet escalier, qui ont été sanctifiés par le passage de notre Seigneur. L'on perpétue cette dévotion à Rome, opu l'on peut y honorer des vestiges et des reliques de ce Saint Escalier, près de la Basilique Saint Jean de Latran. Au cours des siècles précédents, il est devenu coutume dans de nombreuses parties de l'Eglise catholique de construire des escaliers similaire à la Scala Santa de Rome. L'on peut en voir au Calvaire de la Madeleine de Pontchâteau (Loire Artlantique, France), ou encore, au début du Chemin de Croix de Lourdes. La première Scala Santa qui fut construite sur le continent Américain, fut édifiée en 1891 et se trouve au Sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré, (Québec, Canada).

source et prières.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 3 Mars 2008



charles.gif"Il faut passer par le désert et y séjourner pour recevoir la grâce de Dieu; c'est là qu'on se vide, qu'on chasse de soi tout ce qui n'est pas Dieu et qu'on vide complètement cette petite maison de notre âme pour laisser toute la place à Dieu seul...

C'est un temps de grâce, c'est une période par laquelle toute âme qui veut porter des fruits doit nécessairement passer...

La vie intime avec Dieu, la conversion de l'âme avec Dieu dans la foi, l'espérance et la charité... On ne donne que ce qu'on a et c'est dans la solitude, dans cette vie, seul avec Dieu seul, ... que Dieu se donne tout entier à celui qui se donne ainsi tout entier à lui...

Ne craignez pas d'être infidèles à vos devoirs envers les créatures; c'est au contraire le seul moyen pour vous de les servir efficacement".

Lettre au P. Jérôme - 19 mai 1898

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 3 Mars 2008

Municipales. Un moine sort de son abbaye
kergonan.jpg

Un moine bénédictin au conseil municipal ? Ce devrait être le cas à Plouharnel, à l’entrée de la presqu’île de Quiberon. Sur la liste du maire sortant, Gérard Pierre, divers droite, un moment proche des idées de Philippe de Villiers, figure le frère Pierre-Marie Jourdan, 59 ans, économe de l’abbaye Sainte-Anne de Kergonan. Une première en Bretagne, même si des prêtres ont déjà exercé des mandats d’élus ou d’adjoint, tel Elie Geffray, 68 ans, adjoint sortant à Éreac (22), pas sûr de se représenter.
La liste « Plouharnel ensemble » n’ayant pas de concurrence, le frère Jourdan devrait siéger au conseil aux côtés de 18 autres élus. « Que Gérard Pierre ait une orientation politique personnelle, ça n’a pas d’importance au plan local. J’apprécie chez lui son sens du dialogue et son écoute », dit le frère Jourdan. Et si le maire sortant avait été de gauche, aurait-il accepté d’être colistier ? « C’est difficile à apprécier », admet l’intéressé.

bonne chance mr le futur maire. bon si vous avez une place pour moi, n'hésitez pas....vous pouvez faire vos propositions à votre père hôtelier, à moins que notre père Maître ne se lance lui aussi dans la bataille.


source

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 3 Mars 2008



"De même que des géomètres qui déduisent des théorèmes qu'ils ont démontrés ce qu'ils nomment des « porismata », je vais moi aussi te donner une sorte de corollaire.

 Puisque, d'une part, c'est par l'acquisition du bonheur que les gens deviennent heureux et que, d'autre part, le bonheur est lui-même divinité, il est manifeste que par l'acquisition de la divinité, ils deviennent heureux : mais de même que, par l'acquisition de la justice, ils deviennent justes et par celle de la sagesse, sages, de même, si on suit la même logique, lorsqu'ils ont acquis la divinité, ils deviennent nécessairement des dieux.

Par conséquent, tout homme heureux est un dieu, bien qu'il n'y ait évidemment qu'un seul Dieu par nature ; mais par participation, rien n'empêche qu'il n'y en ait autant qu'on veut."




Boèce.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 2 Mars 2008

SanGiuseppe1-copie-1.jpg

"Il y a dans l'Eglise des géants de sainteté; il y a des cimes superbes de sagesse et de vertu dont il nous ont appris le chemin: peut-être le Seigneur nous fera-t-il la grâce d'y atteindre aussi quelque jour; ... il y a une patrie céleste, un sanctuaire familial où l'on nous attend: que les âmes qui ont hâte d'y pénétrer accomplissent au préalable leur noviciat d'éternité.
Nous n'allons vers Dieu qu'appuyés sur son Christ, sur les vigueurs divines déposées en nous par le baptême et par la foi.
... "vous parviendrez jusqu'au coeur de Dieu".



dom Delatte: commentaire de la ste Règle.


« Ce n’est pas en paradis que se fabriquent les saints. C’est sur terre.»

st Joseph de Cupertino

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 1 Mars 2008

sanjosconelniooratoriodzg0.jpg

 PRIERE A SAINT- JOSEPH


Ô, Saint-Joseph, protecteur si grand, si fort, si prompt car tu es près du trône de Dieu, je te confie mes besoins et mes désirs.

Ô, Saint-Joseph, aide-moi par ta puissante intercession, et obtiens-moi de ton Divin Enfant toutes les bénédictions, par Jésus-Christ, notre Seigneur, afin que grâce à ton pouvoir céleste ici-bas, je puisse rendre hommage au plus aimant des Pères.

Ô, Saint-Joseph, je n'ai aucune crainte lorsque je te regarde avec Jésus endormi dans tes bras ; je n'ose pas m'approcher lorsqu'Il repose sur ton cœur. Serre-Le en mon nom et baise Sa belle Tête pour moi et demande-Lui de me rendre mon baiser lors de mon dernier soupir.

Ô, Saint-Joseph, Patron des âmes désespérées, prie pour moi.

_________________________________


Cette prière a été trouvée à la cinquantième année de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. En 1505, le pape l'envoya à l'empereur Charles qui partait en guerre. Quiconque lira cette prière, ou l'entendra ou la gardera sur soi, ne mourra pas subitement, ni ne se noiera, ni ne mourra des effets du poison ; nul ne tombera non plus entre les mains de l'ennemi, ne périra pas dans un incendie, ni ne sera vaincu en bataille.

La dire neuf matins consécutifs pour obtenir n'importe quelle faveur. Elle a toujours été exaucée. Il faut donc s'assurer de vraiment désirer ce que l'on demande.



47b7cc0793.jpg


 Glorieux saint Joseph,
Etendez sur nous votre protection paternelle
Vous dont la puissance est de rendre possibles les choses impossibles.
Venez nous en aide.
Ouvrez vos yeux de Père sur les intérêts de vos enfants.
Donnez ce dont nous avons besoin
Et prenez sous votre charitable protection les affaires importantes que nous vous confions,  afin que leurs heureuses issues tournent  à la gloire de Dieu et à notre bien.

Amen.


aux intentions du petit Placide.



Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 1 Mars 2008

92590.JPG

La lecture la plus longue de l'année liturgique. (messe de Jean XXIII)
samedi, 3ème semaine de carême.

"Dieu éternel, qui pénétra ce qui est caché et qui connais toutes choses avant qu'elles
n'arrivent, tu sais qu'ils ont porté contre moi un faux témoignage; et maintenant je vais mourir
sans avoir rien fait de ce que, dans leur perfidie, ils ont inventé contre moi."

+
en y portant  vos intentions.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 1 Mars 2008



4466cb74bc64e-copie-1.jpg

Tu vois, Petit Placide, ce que c'est que la Messe?

Tu souffrais, en assistant à la Messe et en communiant de te sentir encore toi-même et non absorbé en Lui.

Il te manquait la Mort.

Voici que la barrière est tombée. C'est le face à face.

En toi est réparée la chute du Premier Homme.

Aboutissement, réussite, consommation, plénitude de la Moisson qui couronne les semailles.

La Mort donne la fécondité à toute la Vie.

Bienheureux Petit Placide dont toute la vie a été une Messe; et la Messe, toute la Vie.

vie du petit Placide
soeur G .Gallois



Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 27 Février 2008

Canizares.jpg

EMMO. Y RVDMO.

DR. D. ANTONIO CAÑIZARES LLOVERA

CARDENAL ARZOBISPO DE TOLEDO

PRIMADO DE ESPAÑA





"Les béatitudes proclamées par Jésus appartiennent au noyau de la foi et de l'existence chrétiennes. Elles manifestent, d'abord l'œuvre que Dieu effectue en nous en nous faisant semblables à son Fils et capables d'avoir ses sentiments, de pleine confiance dans le Père, d'amour et de pardon envers tous.

 Les béatitudes sont, en effet, comme l'image que Jésus a tracée de lui-même ; elles sont l'expression de la vie qu'il a historiquement incarnée et a vécue ; cette vie que ses disciples ont vue avec leurs propres yeux et qu’ils ont palpée de leurs mains ; celle qui les a remplis d’allégresse et de joie. Les béatitudes dessinent la face de Jésus-Christ et décrivent sa charité. Elles nous montrent le Chemin qu'est le Christ pour tous les hommes. Le chemin du Christ est résumé dans les béatitudes, seul chemin vers le bonheur éternel auquel aspire le cœur de l'homme.

 Le destin que le Christ a heureusement affronté et a consommé est un programme moral et de vie pour ceux qui le suivent. Etre chrétien, c’est vivre dans le Christ, vivre la vie même du Christ, vivre comme Il a vécu. C'est pourquoi les béatitudes proclamées par Jésus sur la Montagne illuminent les actions et les attitudes caractéristiques de la vie chrétienne. Elles sont sa propre lumière, elles sont Jésus lui-même, lumière qui illumine toutes les nations. Elles sont la richesse de l'Église, parce que sa seule richesse et sa seule force est le Christ.

L'Église n'a pas d’autre Parole à dire que le Christ, ni d’autre richesse que le Christ, ni d’autre pouvoir que celui du Christ qui est venu pour servir et non pour être servi. Cette Parole elle ne la taira jamais, elle ne la passera jamais sous silence malgré les pouvoirs de ce monde qui voudraient l’étouffer ou la voir réduite aux lieux sacrés, elle ne la laissera jamais mourir.

 Cette richesse, elle ne la dilapidera pas, elle ne cessera pas de la partager avec les hommes, de l'offrir à tous, sans l'imposer à quiconque. Jamais, elle ne renoncera en outre à cette force ou à ce pouvoir de Jésus-Christ qui est de servir les hommes, d’aider les hommes, d’aimer les hommes, de défendre les hommes. Parce qu’elle n'a pas d’autre Parole, ni d’autre richesse, ni d’autre force que le Christ, il ne lui importera rien que de servir l'homme, de miser sur l'homme.

Jamais elle ne renoncera en outre à ce pouvoir de Jésus-Christ qui est... d'aider les hommes. Et c'est pourquoi elle défendra la vie humaine dans toutes les phases de son existence, depuis sa conception jusqu'à son décès naturel, et elle montrera comme chemin et comme orientation pour la société comment on viole cette exigence suprême et fondamentale de l'homme par l'avortement, l'euthanasie, la manipulation des embryons humains, ou le terrorisme.

Et pour cela, elle proclamera sans cesse et revendiquera en toute circonstance la dignité et l'inviolabilité de tout être humain et les droits fondamentaux qui correspondent à l'homme, y compris ceux de la liberté de conscience et de la liberté religieuse dans toute leur extension, ainsi que tous ceux qui concernent la liberté de l'éducation. Et par la même occasion, elle proclamera à temps et à contretemps l'Evangile et la vérité de la famille, et elle demandera à tous de travailler pour la famille, parce que travailler pour elle c’est de travailler pour l'homme et ne pas le faire c’est aller contre l'homme, chemin de l'Église, comme l'est le Christ.

L’homme importe à l’Eglise de manière fondamentale, comme au Christ, parce que Dieu lui importe par-dessus tout, et que Dieu, dans son Fils, a aimé l'homme jusqu'à l'extrémité et veut son bonheur. Là est la racine de son activité, même si ceci lui apporte des ennuis, des insultes, des mépris, et même si elle est ainsi soumise à des jugements faux et injustes qui disqualifient – j’ai le regret de le dire – ceux-là qui les font.

 Tel est le chemin des béatitudes, de la belle et véritable aventure qu'a parcourue le Christ, véritable autoportrait du sien.

+ Mgr ANTONIO CAÑIZARES LLOVERA, cardinal de Tolède (Espagne)

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0