Publié le 23 Novembre 2007

sacrement.jpg

Au commencement était l'espérance...
L'espérance
est une toute petite fille.
La foi
est celle qui tient bon dans les siècles des siècles.
La charité
est celle qui se donne dans les siècles des siècles.

Mais ma petite espérance est celle
qui se lève tous les matins...
qui tous les matins nous donne le bonjour,
qui dit bonjour au pauvre et à l'orphelin...

La foi est un grand arbre et sous les ailes de cet arbre,
la charité
abrite toutes les détresses du monde.

Et ma petite espérance n'est rien
que cette promesse de bourgeon,
qui s'annonce au fin commencement d'avril...
C'est lui qui a l'air de se nourrir de l'arbre...
et pourtant c'est de lui que tout vient au contraire.
Sans un bourgeon qui est une fois venu, l'arbre ne serait pas...

La foi ça ne m'étonne pas.
Ça n'est pas étonnant :
j'éclate tellement dans ma création
que pour ne pas me voir il faudrait
que ces pauvres gens fussent aveugles.

Mais l'espérance dit Dieu,
voilà ce qui m'étonne
Moi-même.
Ça c'est étonnant
Quelle ne faut-il pas que soit ma grâce
et la force de ma grâce pour que cette petite espérance
,
vacillante au souffle du péché, tremblante à tous les vents ,
anxieuse au moindre souffle, soit aussi invariable,
se tienne aussi fidèle, aussi droite, aussi pure.

Ce qui m'étonne, dit Dieu,
c'est l'espérance
, je n'en reviens pas .
Cette petite espérance
qui n'a l'air de rien du tout.
Cette petite fille espérance
.
Immortelle .

Charles Peguy.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 23 Novembre 2007

st-benoit-copie-1.jpg

O glorieux Patriarche des moines, Benoît, bien aimé du Seigneur, Père très secourable envers tous les pécheurs qui requièrent votre protection, moi qui suis un pauvre pécheur, je viens à vous.

Jamais un malheureux ne s'adressera à vous sans recevoir aide et consolation. Je sais que vos prières ont ressuscité des morts, que vous avez rendu la vigueur aux boiteux, la vue aux aveugles, l'ouïe aux sourds; que vous avez brisé les liens des captifs, soulagé par des miracles la pauvreté des indigents et que vos reliques sacrées elles-mêmes ont opéré de nombreux miracles.

Rempli de confiance, je m'approche de vous, Père plein de tendresse, et de tout mon coeur, je vous demande d'intervenir miséricordieusement en ma faveur auprès de Dieu.

Veuillez me recevoir et me conserver en votre garde; défendez de tous les maux mon corps et mon âme, préservez-moi, avec tous ceux qui me sont chers, de la puissance des mauvais anges.

Priez surtout pour mon salut éternel.

O Père miséricordieux, ne me repoussez pas, mais obtenez-moi, par vos mérites, la grâce de mourir dans l'amitié divine, en sorte que je sois digne de parvenir près de vous au Paradis, et de chanter avec vous pour l'éternité, les miséricordes du Seigneur.

Ainsi soit-il.

...---...

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 23 Novembre 2007

13-hostia-i-kielich.jpg

" Je découpe l'éternité en petites miettes...

Je découpe Mon Etre meme en petites hosties pour vous en donner une chaque jour.


Je découpe le Continu en discontinu  pour multiplier l'Acte ineffable qui me livre...."

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 22 Novembre 2007


benedictRED.jpg



Ce qu'est la Sainte Messe pour le Petit Placide:


Le ramassé de tout son Etre, le noeud de toutes ses énergies agrégé à l'Humanité de Notre Seigneur pour l'offrande à Dieu, qui est l'acte unique de la vie

"et nunc et semper".


vie du petit saint Placide: soeur Geneviève Gallois.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 22 Novembre 2007

pri--re.jpg


"Pour qu'une barque puisse avancer, il faut qu'elle qu'elle soit sur l'eau."

Si je m'amusais à prendre l'eau du gobelet et à la jeter sous la barque, il  y aura de l'eau sous la barque, mais jamais assez pour la soulever et pour la faire partir.

Il faut une certaine quantité d'eau, on dit "un certain tirant d'eau".

De meme pour l'âme. Pour être soulevée et emportée vers Dieu, il lui faut une certaine quantité  de prière, un certain tirant de prière. Plus la prière sera profonde et large, plus l'ame sera légère et rapide dans la poursuite de son Dieu.

C'est par vagues pressées et profondes que la prière doit venir assiéger l'âme, pour la ramener un moment et pour toujours vers la haute mer.


R.M Bruckberger

- Seigneur, enseignez-moi...

- Mon fils, prier, c'est passer ta vie dans Ma Vie.



le petit Placide.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 22 Novembre 2007

II ème Consistoire de Benoît XVI

Communiqué de la salle de presse du Saint Siège

Le Consistoire Ordinaire Public pour la création de 23 nouveaux Cardinaux sera précédé demain, 23 novembre, d'une rencontre de prière et de réflexion du Collège Cardinalice qui aura lieu dans la Nouvelle Salle du Synode des Évêques. Après la récitation de tierce, à 9h30, le Saint Père Benoît XVI adressera ses salutations aux Cardinaux présents. Le Président du Conseil Pontifical pour la promotion de l'Unité des Chrétiens, le Cardinal Walter Kasper, tiendra ensuite une conférence sur le thème: « Informations, réflexions et évaluations de l'instant actuel du dialogue œcuménique ». Suivront ensuite les interventions des cardinaux jusqu'à 12h30.

La réunion reprendra à 17h avec la célébration des Vêpres. Un libre échange d'idées entre les Cardinaux sur la vie de l'Église en général,  introduit du Saint Père, est également à l'ordre du jour. La journée de prière et de réflexion se conclura à 19h avec le discours du pape Benoît XVI.


eucharistie miséricorde.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 22 Novembre 2007


san-placido.jpg



Comment vint un soir sa petite soeur Flavie.

" Bonjour Flavette, comment va papa, maman, nounou, minet?"

Et il badina avec elle toute la journée.

Mais Flavie fût tellement saisie par la sainteté qui rayonnait du Petit Placide, que, enflammée par la contagion de l'Amour divin, elle prit le voile chez Madame l'Abbesse Sainte Scholastique.

Très surpris, Petit Placide, en parla au père Maitre.

- Je ne lui ai pourtant pas dit un seul mot sur Dieu."

- Mon Fils, le vrai apostolat ce n'est pas de parler c'est d'être.
Il y a en ce moment une mode d'apostolat parlote-bougeote.

Notre apostolat à nous, c'est la Sainteté:" Toute âme qui s'élève, élève le monde.. Faire son petit possible pour se sanctifier et laisser le reste à Dieu....




Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 22 Novembre 2007

ste-cecile-copie-1.jpg

patronne des musiciens et des poètes...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 21 Novembre 2007


chirst-the-king.jpg


    « Depuis longtemps, dans le langage courant, on donne au Christ le titre de Roi au sens métaphorique; il l'est, en effet, par l'éminente et suprême perfection dont il surpasse toutes les créatures. Ainsi, on dit qu'il règne sur les intelligences humaines, à cause de la pénétration de son esprit et de l'étendue de sa science, mais surtout parce qu'il est la Vérité et que c'est de lui que les hommes doivent recevoir la vérité et l'accepter docilement. On dit qu'il règne sur les volontés humaines, parce qu'en lui, à la sainteté de la volonté divine correspond une parfaite rectitude et soumission de la volonté humaine, mais aussi parce que sous ses inspirations et ses impulsions notre volonté libre s'enthousiasme pour les plus nobles causes. On dit enfin qu'il est le Roi des cœurs, à cause de son inconcevable charité qui surpasse toute compréhension humaine et à cause de sa douceur et de sa bonté qui attirent à lui tous les cœurs: car dans tout le genre humain il n'y a jamais eu et il n'y aura jamais personne pour être aimé comme le Christ Jésus ».

Pie XI précise : « Le nom et la puissance de roi doivent être attribués, au sens propre du mot, au Christ dans son humanité; car c'est seulement du Christ en tant qu'homme qu'on peut dire: Il a reçu du Père la puissance, l'honneur et la royauté ; comme Verbe de Dieu, consubstantiel au Père, il ne peut pas ne pas avoir tout en commun avec le Père et, par suite, la souveraineté suprême et absolue sur toutes les créatures ».

Attendre la venue du Christ avec diligence
Le pape évoque ensuite différents passages de l’Ancien et du Nouveau Testament attestant cette royauté du Christ.

Puis le pape souligne les bienfaits d’une telle fête liturgique pour le Peuple de Dieu en disant : « Pour pénétrer le peuple des vérités de la foi et l'élever ainsi aux joies de la vie intérieure, les solennités annuelles des fêtes liturgiques sont bien plus efficaces que tous les documents, même les plus graves, du magistère ecclésiastique ».

Enfin, Pie XI insiste sur deux aspects de la fête : un aspect eschatologique (dans l’attente diligente du retour du Christ) et donc apostolique, et sa valeur de « réparation ».

Du point de vue de l’apostolat, le pape explique en effet : « La fête, désormais annuelle, du Christ-Roi Nous donne le plus vif espoir de hâter le retour si désirable de l'humanité à son très affectueux Sauveur. Ce serait assurément le devoir des catholiques de préparer et de hâter ce retour par une action diligente (…). Du jour où l'ensemble des fidèles comprendront qu'il leur faut combattre, vaillamment et sans relâche, sous les étendards du Christ-Roi, le feu de l'apostolat enflammera les cœurs, tous travailleront à réconcilier avec leur Seigneur les âmes qui l'ignorent ou qui l'ont abandonné, tous s'efforceront de maintenir inviolés ses droits ».

« Une fête célébrée chaque année chez tous les peuples en l'honneur du Christ-Roi sera souverainement efficace pour incriminer et réparer en quelque manière cette apostasie publique, si désastreuse pour la société, qu'a engendrée le laïcisme. Dans les conférences internationales et dans les Parlements, on couvre d'un lourd silence le nom très doux de notre Rédempteur; plus cette conduite est indigne et plus haut doivent monter nos acclamations, plus doit être propagée la déclaration des droits que confèrent au Christ sa dignité et son autorité royales », ajoute Pie XI.

BENOIT XVI  zenit.org

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 20 Novembre 2007


pr--sentation-de-marie.jpg


"Si notre âme est un temple où Dieu veut demeurer, il convient que Marie y soit " présentée " : il faut que nous ouvrions notre âme à Marie, afin qu’elle vive dans ce temple, – notre temple personnel.

D’autre part, puisque l’Église entière, puisque toute l’assemblée des fidèles est le corps du Christ et le Temple de Dieu, considérons la fête d’aujourd’hui comme la Présentation de Marie dans ce Temple, – la sainte Église universelle. Ce Temple qu’est l’Église catholique rend aujourd’hui hommage à ce Temple qu’est Marie."


source

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0