Publié le 16 Décembre 2008

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 16 Décembre 2008














"J'ai dit la vie est méchante; l'écho m'a répondu : chante!"




 Théodore Botrel

(merci !!!)

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 16 Décembre 2008















Ihr Kinderlein kommet, o kommet doch all
zur Krippe her kommet in Bethlehems Stall!
und ´seht was in dieser hochheiligen Nacht
der Vater im Himmel für Freude uns macht.

O seht in der Krippe im nächtlichen Stall,
seht hier bei des Lichtleins hellglänzender Strahl
in reinlichen Windeln das himmlische Kind
viel schöner und holder als Engel es sind.

Da liegt es, das Kindlein, auf Heu und auf Stroh;
Maria und Joseph betrachten es froh.
Die redlichen Hirten knien betend davor;
hoch oben schwebt jubelnd der Engelein Chor.

O beugt wie dei Hirten anbetend die Knie,
erhebet die Händlein und danket wie sie.
stimmt freudig, ihr Kinder - wer sollt sich nicht freun?-
stimmt freudig zum Jubel der Engel mit ein!

Was geben wir Kinder, was schenken wir dir,
du bestes und liebstes der Kinder, dafür?
Nichts willst du von Schätzen und Reichtum der Welt
ein Herz nur voll Demut allein dir gefällt

So nimm unsre Herzen zum Opfer denn hin;
wir geben Sie gerne mit fröhlichem Sinn;
und mache sie heilig und selig wie deins,
und mach sie auf ewig mit deinem in eins


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 16 Décembre 2008

Rédigé par philippe

Repost0

Publié le 16 Décembre 2008




"Que le monde soit ou ne soit pas, Dieu n'est en rien troublé, en rien changé, en rien accru ou diminué; mais si le monde est, c'est en Dieu qu'il sera, vivra, se mouvra; et au coeur même du monde, pour qu'il puisse être, vivre et se mouvoir, il faudra que Dieu soit caché."


cardinal JOURNET.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Repost0

Publié le 15 Décembre 2008

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 15 Décembre 2008

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 15 Décembre 2008




   C'est Jésus qui devait réconcilier toutes choses, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre (Ep I,20)
Auparavant, il subsistait encore comme une inimité, comme une défiance, entre Dieu et le monde. Les choses matérielles étaient suspectes. Certaines étaient interdites:" Tu ne feras pas d'image taillée". (Ex20,4) Quelques-unes, pourtant avaient été choisies comme particulièrement propre au culte divin. Par exemple, les sacrements. Mais ces sacrements de la loi mosaïque (la circonsision, l'agneau pascal) n'étaient que de purs signes de la grâce, ils n'avaient pour rôle que de désigner à la bienveillance divine les sujets auxquels on les conférait.

   Mais voilà que le Verbe s'est fait chair, qu'il a franchi la distance du ciel à la terre, qu'il a détruit l'ancienne défiance, qu'il a merveilleusement réhabilité la matière. Les sacrements qu'il a institués, les sacrements de la loi nouvelle, ne sont plus seulement des signes de la grâce; ils sont en outre comme des lieux de passage de la grâce, comme des canaux de la grâce.

   L'eau du baptême ne signifie pas seulement que la pureté et la transparence de la vie divine de la grâce va être donnée à telle âme; elle transmet cette vie de la grâce, elle la communique, elle la véhicule, elle la fait dériver dans le fond de l'âme baptisée.

   Voilà donc, pour la première fois dans l'histoire du monde, qu'une pauvreté matérielle - un peu d'eau, dans le cas du baptême - est traversée momentanément par la grâce, qu'elle va servir, pour un instant, à faire descendre la grâce du ciel dans une âme:" En vérité, en vérité, je te le dis, nul s'il ne renaît de l'eau et de l'Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu". L'Esprit et l'eau, l'Esprit qui ne se meut plus seulemtn au-dessus de l'eau, l'Esprit cette fois qui par l'eau se fraie un chemin dans les âmes, l'Esprit qui veut utiliser l'eau pour faire naître à la vie du Royame: quelle étonnante, quelle prodigieuse transfiguration sacramentelle de la matière!

   Et il y a une autre transfiguration, plus divine encore. C'est la transfiguration de Jésus, du Verbe fait chair. Au temps, d'abord de sa sainteté dans sa souffrance; puis, au temps de sa sainteté dans la gloire, après sa résurrection. Si la matière n'avait pas été voulue par Dieu, si cette terre, parmi les milliards d'étoiles, n'avait pas été fondée, si l'homme n'avait pas été créé - il faudra même dire: si l'homme n'avait pas péché, s'il n'avait pas appelé, par la profondeur de sa catastrophe, une si prodigieuse rédemption - il n'y aurait jamais eu l'Incarnation, l'Esprit de Dieu jamais n'aurait couvert la Vierge de son ombre. (Lc 1.32), jamais le Verbe ne se serait fait chair, jamais nous n'aurions su quel poids de spiritualité, quel poids de transparence, quel poids de transfiguration et de gloire, une nature humaine corporelle était capable de soutenir, sans céder, sans s'évanouir, sans se volatiliser."



Cardinal Journet

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 15 Décembre 2008




précédent Noël, on peut aller voir ici

ou encore dominicains site anglais

O Sagesse incréée qui bientôt allez vous rendre visible au monde, qu'il apparaît bien en ce moment que vous disposez toutes choses ! Voici que, par votre divine permission, vient d'émaner un Edit de l'empereur Auguste pour opérer le dénombrement de l'univers. Chacun des citoyens de l'Empire doit se faire enregistrer dans sa ville d'origine. Le prince croit dans son orgueil avoir ébranlé à son profit l'espèce humaine tout entière. Les hommes s'agitent par millions sur le globe, et traversent en tous sens l'immense monde romain; ils pensent obéir à un homme, et c'est à Dieu qu'ils obéissent. Toute cette grande agitation n'a qu'un but : c'est d'amener à Bethléhem un homme et une femme qui ont leur humble demeure dans Nazareth de Galilée ; afin que cette femme inconnue des hommes et chérie du ciel, étant arrivée au terme du neuvième mois depuis la conception de son fils, enfante à Bethléhem ce fils dont le Prophète a dit : « Sa sortie est dès les jours de l'éternité ; ô Bethléhem ! tu n'es pas pas la moindre entre les mille cités de Jacob ; car il sortira aussi de toi. » O Sagesse divine ! que vous êtes forte, pour arriver ainsi à vos fins d'une manière invincible quoique cachée aux hommes ! que vous êtes douce, pour ne faire néanmoins aucune violence à leur liberté! mais aussi, que vous êtes paternelle dans votre prévoyance pour nos besoins ! Vous choisissez Bethléhem pour y naître, parce que Bethléhem signifie la Maison du Pain. Vous nous montrez par là que vous voulez être notre Pain, notre nourriture, notre aliment de vie. Nourris d'un Dieu, nous ne mourrons plus désormais. O Sagesse du Père, Pain vivant descendu du ciel, venez bientôt en nous, afin que nous approchions de vous, et que nous soyons illuminés de votre éclat ; et donnez-nous cette prudence qui conduit au salut.

 

dom Guéranger.


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 15 Décembre 2008





merci des messages de sympathie et de gentillesse comme du rarement eu. Mon cadeau de Noël sans aucun doute, un peu tôt mais bon.
Elle n'a jamais été aussi pleine ma boîtel bon sang. allez, Je vous embrasse, et mes prières pour vous, vous vous reconnaîtrez. Ca se dit? peut-être pas.. allez MAC..

hi hi hi...  pour les ami (e) s du petit Placide, content!









Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0