Publié le 4 Décembre 2008



Noël avec LIBERA ! un
pèlerinage à Bethleem, Jerusalem
& Assise.




moins long, une partie:

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 3 Décembre 2008




" Vous avez visité la terre pour lui donner l'abondance, vous l'avez comblée de richesses. Le grand fleuve céleste était rempli d'eau: vous prépariez ainsi la nourriture de votre peuple, car c'est par là que vous fertilisez la terre."


psaume 64 laudes du mercredi.
office bénédictin.


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 1 Décembre 2008

























JASO AZPILCUETA





pour les Xavier & François-Xavier..




La famille paternelle de Marie de Azpilcueta, originaire de la vallée de Baztan, au nord de la Navarre espagnole actuelle, appartenait à la petite noblesse. Les armes de cette maison étaient les suivantes : Echiqueté d'argent et de sable ["Con tablero de ajedrez blanco y negro"]. On a noté à raison que «la fortune des Azpilcueta pesait moins lourd que leur épée ; mais ils avaient pour eux l'antiquité de leur nom» (A. BELLESSORT, Saint François-Xavier, l'apôtre des Indes et du Japon, Perrin 1937, p. 4). L'affirmation selon laquelle leur palacio était déjà debout au temps de Charlemagne paraît cependant tenir de la légende. Le nom d'Azpilcueta fut illustré encore, quelques années plus tard, par le célèbre juriste Martin de Azpilcueta (1493-1586), également connu sous le nom de "Docteur Navarre",
La famille maternelle de Marie, les Aznarez de Sada, appartenait en revanche à la haute noblesse. Deux sœurs en furent les héritières : Marie et Jeanne. Martin de Azpilcueta épousa Marie en 1463. Bientôt veuf, et après dispense pontificale, il épousa Jeanne. De nouveau veuf, vers 1477, Martin de Azplicueta épousa encore en 1499 Isabelle d'Echaux, du vicomté bas-navarrais de Baïgorry, laquelle eu raison de lui trois ans plus tard, avant de refranchir les Pyrénées, chargée des riches dépouilles du noble défunt.

C'est du deuxième mariage de Martin de Azpilcueta, avec Jeanne de Aznarez de Sada qu'est née Marie, la femme de Jean de Jasso. Jean de Jasso et Maria de Azpilcueta eurent cinq enfants :

Madeleine, dont on disait qu'elle était très belle, et qu'on appelait « le lys de Javier », entra au service d'Isabelle la catholique puis chez les clarisses de Gandia (Valence), dont elle était abbesse à sa mort († 1533).

Anne (née vers 1492), la seconde sœur, a épousé Diego de Ezpeleta, seigneur de Beire. Cette famille est connue depuis le XIème siècle. Son berceau est dans la commune d'Espelette (64)

Michel (vers 1495-1542), qui sera appelé « seigneur de la maison et du lieu de Xabier », épousa Isabelle de Goñi y Peralta, fille du seigneur de Tirapu.

Jean (vers 1497-1556), dit Jean d'Azpilcueta, était capitaine.

Enfin, François, le cadet, né le 7 avril 1506, mardi saint, est l'Apôtre des Indes. On dit que ce jour-là était célébrée, dans l'église de Javier, la fête de saint Vincent-Ferrier, patron de l'Occident.

Telle est la famille, prestigieuse, de ce grand saint. 


(noblesse oblige!)



sainte fête !








à fx2f bien des choses!
bisous à X2P
...


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 1 Décembre 2008

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 30 Novembre 2008



"Vox clamantis in deserto. Parate viam Domini."

" Si tu es déjà sur le chemin, ne perds pas ta route ; tu offenserais le Seigneur qui lui-même t'a conduit. Alors il te laisserait errer dans les voies de ton coeur. Si ce chemin te paraît dur, regarde le terme auquel il te conduit. Si tu vois ainsi le bout de toute perfection, tu diras : "Comme ils sont larges tes ordres." Si ton regard ne va pas jusque-là, crois au moins Isaïe le Voyant qui est l'oeil de ton corps. IL voyait bien ce terme lorsqu'il disait : "Ils marcheront par ce chemin, ceux qui ont été libérés et rachetés par le Seigneur, et ils viendront dans Sion avec des cris de joie. Un bonheur éternel transfigurera leur visage, allégresse et joie les accompagneront, douleur et plainte auront pris fin." Celui qui pense à ce terme, non seulement trouve le chemin court, mais encore a des ailes, de sorte qu'il ne marche plus, il vole vers le but. Que par là vous conduise et vous accompagne celui qui est le chemin de ceux qui courent et la récompense de ceux qui arrivent au but : Jésus-Christ."

st Augustin.


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Repost0

Publié le 28 Novembre 2008







"Si nous sommes assaillis par les tribulations, celles du corps ou celles de l'âme, des bras maternels nous sont ouverts, un coeur maternel compâtit efficacement à nos souffrances. Parce qu'elle nous conduit à Dieu, Marie peut nous dire elle aussi "Venez à moi vous tous qui êtes dans la peine et dans l'accablement, et je vous soulagerai..."


Ce n'est pas pour rien que Dieu nous a donné une vraie Mère. Surtout son rôle de Mère est de nous éduquer, de nous faire grandir dans le Seigneur et de le faire grandir en nous, d'enflammer nos coeurs de saints désirs et de rassasier ces désirs, le désir de voir Dieu et de l'aimer sans mesure."




dom  Jean ROY. FONTGOMBAULT

contempler Marie



Agur Maria, graziaz betea,
Jauna da Zurekin.
Bedeinkatua zara zu andre guztien artean
eta bedeinkatua da zure sabeleko frutu Jesus.
Santa Maria, Jainkoaren Ama,
erregutu ezazu gu bekatarion alde,
orain eta gure heriotzako orduan.

Amen.




 




Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 27 Novembre 2008

  




pour Notre Dame des neiges,


j'espère qu'elle m'en envverra un...!!!!



recette ici,

bon appétit!


la brioche se conserve environ deux semaines. Un cadeau idéal pendant la période de l'Avent.

donc,  ça fait 2 brioches..!! pour bibi ça ira.




Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 26 Novembre 2008




"Souffle, souffle, vent d'hiver ; tu n'es pas si cruel que l'ingratitude de l'homme."

     William Shakespeare



Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Repost0

Publié le 26 Novembre 2008




 O Notre Dame de la Médaille Miraculeuse,
qui avez voulu apparaître
à sainte Catherine Labouré
comme la Médiatrice de toutes les grâces,
écoutez-moi,
je vous implore!
Je remets entre vos mains maternelles
toutes mes intentions,
tous mes intérêts spirituels et temporels.
Je vous confie la grâce
que j'ose solliciter de votre bonté,
vous suppliant humblement d'en parler
à votre divin Fils
et de lui demander de m'exaucer,
si cette grâce que j'implore
est bien conforme à Sa volonté
et au bien de mon âme.
Après avoir élevé vos mains suppliantes
vers le Seigneur,
daignez, ô Vierge Puissante,
les abaisser sur moi,
m'envelopper de vos rayons de grâces
afin qu'à la lumière
et à la chaleur de ces rayons,
mon âme se dégage des choses d'ici-bas,
se purifie et marche joyeusement à votre suite,
jusqu'au jour où vous
m'accueillerez à la porte du ciel.

Amen.







Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 26 Novembre 2008






en union de prières avec

Monseigneur Marc Aillet     :D 















Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Repost0